A LA UNEPOLITIQUE

Crise post-électorale: «48 morts, au moins 200 blessés, 350 arrestations» (Cellou Dalein sur RFI)

En répondant aux questions de RFI ce dimanche en ce qui concerne les déclarations du président Alpha Condé qui estime qu’il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée, le principal opposant au pouvoir de Conakry a fait un bilan des violences post-électorales.

L’opposant établi un décompte macabre de près de 50 personnes tuées, des blessés par balles et plusieurs interpellations.

« J’ai été séquestré dans ma maison. Mes bureaux et mon siège sont toujours occupés jusqu’à maintenant. Une répression sauvage s’est abattue sur mes partisans faisant 48 morts, beaucoup de blessés par balles, au moins 200, 350 arrestations», a-t-il indiqué dans l’invité Afrique de radio france internationale.

 

Mosaiqueguinee.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page