Crise en Guinée : Voici une déclaration des Forces Sociales 

Déclaration numéro 014 :Les Forces Sociales de Guinée, fidèles à leur engagement et déterminées à porter la revendication des citoyens pour la réduction du prix du carburant à la pompe à 8000 GNF, remercient et félicitent le courageux peuple de Guinée pour sa confiance et sa détermination à accompagner dans sa diversité toutes les actions de protestation contre cette volonté inouïe du gouvernement à alourdir davantage la souffrance des guinéens.

Citoyens et citoyennes de Guinée, si nous avons été surpris par la manière et le contexte de précarité de vie dans lesquelles est intervenue l’augmentation du prix du carburant, nous avons été dépassés hier pendant notre marche pacifique par le mépris que les autorités ont eu vis-à-vis de la loi et du droit des citoyens.

Malgré notre volonté manifeste de respecter notre République et ses lois par une marche pacifique qui a respecté toutes les conditions préalables requises, la réponse des autorités a été la brutalité et des arrestations à l’encontre des paisibles citoyens qui n’avaient pourtant droit qu’à la protection et l’encadrement. De cette journée de brutalité et d’humiliation, nous avons pour bilan regrettable entre autres :

25 cas d’arrestations arbitraires, tous libérés ;

Dix-sept (17) cas de traumatismes par gaz lacrymogènes à bout portant ;

Deux (2) cas de blessures ;

Des cas d’arrestations de mineurs par les policiers ;

Des cas d’irruptions enregistrés dans des foyers ;

En dépit de ces manœuvres et de ces violations de droits qui sont d’une autre ère, les Forces Sociales de Guinée, saluant l’engagement citoyen dont a fait montre la population guinéenne depuis son appel à la mobilisation, invite :

Le gouvernement de revenir sur sa décision et réparer les violations de droits enregistrées ces derniers temps, avant que la volonté des Forces Sociales de Guinée à traduire le désaccord des populations dans un cadre organisé et structuré ne soit à l’abri de civisme ;

Les médias, à la solidarité avec les Forces Sociales de Guinée ;

Les syndicats, à redoubler d’efforts par le maintien du cap de leur mot d’ordre de grève lancé ;

A la communauté internationale, de suivre de près les violations de droits que subit la population guinéenne en dépit du caractère légal des revendications sociales ;

Les Forces Sociales de Guinée, ayant fédéré toutes les dynamiques citoyennes et sociales, soucieuses du bien et du mieux-être de la population, renouvellent leur appel à la population à rester mobilisée pour accompagner toutes les actions qui sont projetées par les Forces Sociales de Guinée jusqu’à la satisfaction de notre revendication.

Au même moment, nous renouvelons l’appel à nos délégués régionaux, préfectoraux, communaux, sous préfectoraux à travailler sans relâche pour être au rendez-vous dans leurs localités respectives.

Les Forces Sociales de Guinée, rassurent le peuple souverain de Guinée de Guinée qu’elles ne reculeront face à aucune manipulation, pression ou intimidation jusqu’à la réduction du prix du carburant à 8000 GNF.

Ensemble, unis et solidaires nous vaincrons.

Conakry, le 24 juillet 2018

Les Forces Sociales de Guinée

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here