Crise au sein du parti au pouvoir en Haute Guinée : La Commune Urbaine de Kankan risque de faire dos au RPG arc-en-ciel

Mairie de la ville de Kankan
Mairie de la ville de Kankan

La région de Kankan est considérée comme le bastion du parti au pouvoir. Depuis 1993, cette partie de la Guinée a majoritairement adhéré aux idéaux du Rassemblement du Peuple de Guinée actuel (RPG Arc-en-ciel). Malgré cette acquisition de la zone au parti, il peine à installer ces exécutifs communaux issus de l’élection communale du 04 février dernier, pourtant, il obtient la majorité absolue des conseillers. Il compte à son actif 29 sièges sur les 41 de la mairie de Kankan. Le nom du futur maire de Nabaya est la principale interrogation chez la population. Dans les lieux de regroupements (Bar café, autour du thé, les cérémonies, les lieux de divertissement) une question principale fait oscillation. Qu’est-ce qui traîne l’installation de la nouvelle équipe communale  de Kankan ? Au moment où certains sont rentrés en fonction comme le cas de Mandiana et Siguiri. Au sein de cette formation politique ici dans la savane guinéenne aucun consensus sur  le choix à l’interne concernant le candidat du RPG arc-en-ciel pendant le vote des conseillers. Mory Diakité « kolofon »est la volonté des responsables du parti et la grande partie des structures à la base. Moro Sidibé est celui qui a remporté les élections primaires lors du vote des conseillers du parti au pouvoir avec 14 voies contre 9 pour Kolofon. L’enregistrement sonore de cette élection diffusé par un média de la place révèle que Kolofon a accepté ces résultats et se dit prêt à aller à l’apaisement. Dans les assemblées générales du parti, le choix de Kolofon s’avère irréversible et que c’est le seul candidat pour le parti. Un autre conseiller au cours de la même élection indique dit  » je suis candidat pour la mairie, mais je vote pas ». Selon une source concordante, une mission vient de séjourner dans la commune afin de se pencher sur le cas. D’après cette mission, Moro aurait signé un engagement acceptant le choix portant sur Kolofon. Ce matin joint au téléphone, Moro a démenti catégoriquement  » n’avoir apposé sa signature sur un quelconque  engagement que ce soit  » affirme t-il. L’opposition et les candidatures indépendantes sont en observation pour profiter du dérapage de la mouvance pour mettre en branle le potentiel choix du parti au pouvoir. Selon nos informations, c’est le numéro 1 guinéen qui aurait appelé pour surseoir à l’installation des conseillers de la commune urbaine de Kankan qui s’annonce sous une tension sans précédente.

Libreopinionguinee avec guineesynthese

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here