Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

COVID-19 EN FRANCE: le retour d’un confinement strict ?

Selon Le Parisien, c’est ce que pourrait décider Emmanuel Macron mercredi prochain, pour tenter de contenir l’avancée galopante du coronavirus en France.

À en croire ce journal, le 31 mars, « à la télévision, Emmanuel Macron pourrait annoncer la fermeture des écoles. […] Tout dépendra en réalité des résultats du début de semaine », complète toutefois un conseiller de l’exécutif dans Le Parisien. Lequel quotidien qualifie de « scénario noir » selon une source « en haut lieu », qui confie même que « si cela empire et s’homogénéise sur tout le territoire, il ne faut pas écarter l’idée d’un confinement de type printemps 2020 ».

Risque « rare » de thrombose atypique associé au vaccin AstraZeneca

Pour ne rien arranger, l’Agence du médicament confirme l’existence d’un risque « rare » de thrombose atypique associé au vaccin AstraZeneca.

Peu d’échos encore dans la presse, Le Figaro le pointe sur son site, et Le Parisien le signale en « dernière minute » dans son édition de ce samedi matin. À la suite de l’injection du vaccin AstraZeneca, « deux décès ont été rapportés entre le 12 et le 18 mars, dont celui d’un étudiant en médecine nantais », alerte l’Agence du médicament, citée par ces quotidiens.

Remise du rapport de la Commission Rwanda

Des historiens se sont penchés sur la politique de la France entre 1990 et 1994 au Rwanda, période qui a débouché sur le génocide Tutsi. Selon un rapport d’une commission d’historiens voulue par l’Élysée, Paris porte des responsabilités « accablantes ».

La France est « responsable mais pas complice », résume Libération, en se demandant si « accueillir à Paris des génocidaires et leur prodiguer des conseils ne suggère pas une forme de « complicité » ».

Dirigée par l’inspecteur général de l’Éducation nationale Vincent Duclert, lui-même historien, cette commission, deux années durant, a épluché les archives françaises sur le Rwanda. « Au fond, c’est une idéologie empreinte de relents colonialistes et racistes qui a conduit la France à se fourvoyer au Rwanda, énonce LibéOn le savait déjà, souligne ce quotidien. […] Mais le fait qu’une commission française l’admette marque un changement », apprécie ce journal, en saluant Emmanuel Macron car le président français a eu « moins de frilosité que ses prédécesseurs qui ont tous refusé d’ouvrir cette boîte de Pandore ».

Le rapport de la commission Duclert pointe « la défaite intellectuelle » de Paris et de François Mitterrand. C’est ce que souligne Le Figaro. Comme le relève ce quotidien dans le rapport de ladite commission, il est bien consigné que le président d’alors et son entourage ont été « aveuglés idéologiquement », et leur politique a débouché sur une « faillite ». Ce journal, toutefois, se demande si ce rapport va ou non « suffire pour apaiser les tensions entre la France et le Rwanda ». Dans Le Figaro, un spécialiste du Rwanda pense qu’il va falloir « des jours voire des semaines pour en tirer de véritables conclusions ». Interrogé par ce quotidien, l’Élysée confirme qu’Emmanuel Macron « espère pouvoir relancer les relations avec Kigali ». Le président « devrait se rendre, sans doute en mai, au Rwanda », énonce encore Le Figaro.

En Afrique, les éléphants de forêt menacés d’extinction

C’est le cri d’alarme lancé par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Ils sont « en danger critique », ces pachydermes des forêts africaines, et c’est bien la « dernière étape avant leur disparition à l’état sauvage », prévient Le Figaro. Victimes tout à la fois du braconnage (pour leurs défenses) et de la perte de leur habitat, les éléphants de forêt, qui survivent en Afrique centrale et de l’Ouest, ont vu leur nombre chuter « de plus de 86 % en trente ans », s’alarme l’Union internationale pour la conservation de la nature citée par Le Figaro. « Le braconnage reste une menace existentielle majeure pour l’éléphant », confirme Le Figaro, mais pas que… « L’animal est aussi mis en péril par l’épuisement de certains points d’eau et la raréfaction des fruits dont il se nourrit », complète ce quotidien.

Libreopinionguinee avec RFI

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.