Côte d’Ivoire: Guillaume Soro souhaite la libération de Charles Blé Goudé

L’Una-Fesci, une amicale qui rassemble les anciens responsables de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire, a été lancée ce week-end. Une cérémonie à laquelle a participé Guillaume Soro, lui, qui a dirigé ce syndicat autrefois très puissant pendant trois ans alors qu’il était étudiant. Le président de l’Assemblée nationale a tenu un discours prônant la réconciliation et a même dit souhaiter la libération de Charles Blé Goudé, actuellement jugé à la CPI aux côtés de l’ex-président Laurent Gbagbo pour crimes contre l’humanité durant la crise post-électorale de 2010-2011.

« Oui, il fut un temps où pour des raisons politiques et idéologiques, il nous est arrivés de nous affronter », a déclaré Guillaume Soro devant un parterre d’anciens responsables de la Fédération estudiantine d’horizons politiques divers. « Je suis très heureux d’être ici, a-t-il poursuivi, pour sceller la réconciliation entre tous les fils et toutes les filles de la Fesci. »

Le président de l’Assemblée nationale qui a dirigé ce syndicat entre 1995 et 1998 est même allé plus loin. Il a évoqué Charles Blé Goudé son successeur à la tête de la Fesci et adversaire pendant la crise post-électorale et dit souhaiter que ce dernier retrouve un jour la liberté.

Alors que l’échiquier politique ivoirien est en pleine recomposition depuis l’éclatement de la coalition au pouvoir, Guillaume Soro reste l’une des grandes inconnues.

Récemment, le RACI, son principal mouvement de soutien l’a appelé à se présenter à la présidentielle dans deux ans. L’intéressé, en froid avec le parti au pouvoir, laisse pour l’instant planer le doute sur sa candidature.

Selon le politologue ivoirien Arthur Banga, par ce discours rassembleur, Guillaume Soro tend la main aux anciens fescistes de sa génération, en quête de potentiels alliés s’il décidait de se lancer dans la course pour 2020. Guillaume Soro « n’a jamais rompu avec la Fesci », rappelle l’analyste, même si « tous ne le suivront pas ».

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here