Confidences : quand Alpha Condé parle de son mariage avec dame Mama Kanny Diallo

Alpha Condé et dame Mama Kanny Diallo
Alpha Condé et dame Mama Kanny Diallo

Longtemps taxé par ses détracteurs d’être anti peuls, le président Alpha Condé a tenté d’expliquer sa relation avec sa dulcinée de l’époque, dame Hadja Mama Kanny Diallo, actuelle ministre de la coopération internationale.
L’histoire entre les deux couples date de très longtemps, selon des témoignages que libreopinionguinee.com a pu recueillir des proches du couple à l’époque. C’est un couple qui s’entendait parfaitement bien et qui s’aimait parfaitement bien. À l’époque, dame Kanny avait un travail très important au niveau de certaines institutions internationales et le Professeur Alpha Condé était aussi un farouche opposant qui faisait son chemin dans l’opposition Guinéenne.

C’est une longue histoire entre la fille de Kankalabé, préfecture de Dalaba et le professeur de La Sorbonne Alpha Condé en témoigne le professeur Condé.

Alpha Condé de témoigner : « Je me suis marié à Dakar avec une femme Peul qui s’appelle Mama Kany Diallo qui est de Kankalabé (Dalaba) dont le père était chef de canton à Kébaly. Le maire de Dakar, à l’époque Diop qui était en déplacement à Paris est venu spécialement pour faire mon mariage. Vos commentaires de savoir qui est malinké, qui est peul ou qui est Soussou, c’est votre affaire, moi ce n’est pas mon affaire. Je suis panafricaniste (…) » à laisser entendre le Pr Alpha Condé dans une de ses sorties médiatique qui date de quelques moments dont votre quotidien en ligne, libreopinionguinee.com s’est procuré.
Depuis l’accession au pouvoir de M Alpha Condé, il a fait appelle à cette dame qui a une vision éclairée afin de l’aider à gérer la Guinée. Depuis sa nomination au ministère de la coopération internationale, dame Kanny Diallo a fourni beaucoup d’efforts dans le cadre de la mobilisation des fonds du côté de l’extérieur.

Macka Baldé
+33601064916
E-mail libreopinionguinee@gmail.com

311 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here