Conakry : Le concert de Diamond Platnumz tourne court, sabotage ou amateurisme?

0

Ce weekend, à Conakry se produisait le chanteur Tanzanien, Diamond Platnunz, lors d’un double concert. Si le premier VIP à guichet fermé s’est bien déroulé, le second, grand public fini par tourner au désastre, malgré la mobilisation massive des fans !

Présenté par la structure Pap Soul Prod, Diamond Platnumz s’est respectivement produit pour sa première fois dans la capitale guinéenne : Un concert VIP le vendredi 07 février à l’hôtel Kaloum et Samedi  08, un concert grand public sur l’esplanade du palais du peuple de Conakry.

Impatiemment attendu à Conakry, les fans guinéens ont massivement répondu à l’appel. Selon les témoignages, le nombre des spectateurs mobilisés aurait dépassé la capacité d’accueil de l’esplanade du palais du peuple.

Selon des sources anonymes, les organisateurs auraient mis à la vente plus de tickets prévus. Bon nombre de spectateurs n’auraient pas aussi eu accès sur les lieux. Le podium jugé petit, la sonorisation de mauvaise qualité, tous ces facteurs auraient occasionné le mécontentement des fans massivement mobilisés. Pouvait-on entendre des différents témoignages recueillis des uns et des autres.

Quand à l’artiste, selon une source proche, depuis lors de sa balance, n‘aurait pas apprécié la taille de la scène. Ce qui fait que pendant sa prestation, il ne se sentait pas à l’aise avec son équipe, par manque d’espace. Le podium était envahi par la foule. Tant disque la sécurité était aussi débordée.

Par mesure de sécurité, Diamond abandonne son concert au bout de quelques minutes de prestation. <<la sécurité n’est pas bonne , je vous laisse >>. A évoqué l’artiste avant de descendre du podium.

Surpris par les jets de projectiles, les fans mécontents se font maitriser par les force de l’ordre avec des tirs de gaz lacrymogènes. En grosse modo, voilà ce qui mettra fin au concert de Diamond Platnumz en Guinée.

A rappeler que, ce ne pas la première fois que de tels désastres se produisent sur l’esplanade du Palais du peuple. En septembre 2016, le rappeur franco-guinéenne, MHD était aussi obligé de poser le micro en plein concert débordé par la foule, afin d’éviter la catastrophe.

Vue que la Guinée est en manque de lieux et d’espaces adéquats pour les concerts, serait-il pas mieux prochainement qu’on organise ce genre de spectacles dans les stades ? Affaire à suivre…

Gnakrylive

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici