CNJ : les jeunes adressent des requêtes au nouveau ministre Mouctar Diallo

Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune

Le conseil national de la jeunesse de Guinée était devant la presse ce jeudi 07 juin à Conakry. Objectif, parler du refus de l’ex ministre de la jeunesse Moustapha Naïté de reconnaître l’installation du bureau exécutif du CNJ. Il a également été question d’interpeller le nouveau ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune, sur la préoccupation de la jeunesse guinéenne.

D’entrée de jeu, le président du conseil national de la jeunesse guinéenne s’est farouchement attaqué à l’ex ministre de la jeunesse Moustapha Naïté pour dit-il son refus de reconnaître la légitimité du bureau du conseil national de la jeunesse issu des assises des jeunes de Guinée à Mamou en 2017.

Plus loin, il a aussi dénoncé les mauvaises attitudes des autorités du ministère de la jeunesse : « Le ministre a refusé de prêter une oreille attentive au projet des assises des jeunes de Guinée parce qu’il voulait à tout prix mettre la main sur l’enveloppe financière de l’UNFPA pour installer un conseil national de la jeunesse guinéenne qu’il voulait caporaliser. Ce, malgré toutes les ressources publiques et privées mises à sa disposition. Donc c’est le lieu et le moment de demander des comptes à Naïté parce que son département a absorbé des fonds au nom du CNJG sans que nous soyons informé de leurs utilisations», déclare Lamine Barry.

Quand au nouveau ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune, le CNJG lui lance une invite afin qu’il puisse faire face aux problèmes précaires de la jeunesse dont entre autres : le chômage, le sous-emploi, le faible niveau de formation, l’immigration clandestine, la délinquance juvénile, l’absence des jeunes dans les instances de prise de conscience.

Fodé Bayo

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here