Campagne de don de sang: les ministres Mouctar et Yéro donnent le ton à Conakry

0

Ce mercredi 13 février, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, Mouctar Diallo en compagnie de son homologue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, a procédé au lancement d’une campagne de don de sang. Ces deux ministres de la République ont été les premiers à donner leur sang avant d’être suivis par les étudiants de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Juste après avoir offert une poche de son sang, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, Mouctar Diallo, a déclaré que l’opération de sensibilisation de don de sang consiste à réduire le manque de poches de sang dans les hôpitaux qui est par endroit source de décès. «En partenariat avec le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et le centre national de transfusion sanguine, nous avons initié une campagne de collecte de sang pour contribuer à sauver des vies humaines. Il s’agit de sensibiliser les populations guinéennes pour qu’elles donnent le sang pour pallier le problème criard de déficit de sang dans nos établissements sanitaires. A cause du manque de sang, beaucoup de nos concitoyens meurent», a-t-il expliqué aux médias présents.

D’après Mouctar Diallo le statut du ministre de la République n’a rien à avoir avec celui du citoyen. «Nous sommes aujourd’hui ministres de la République, mais nous sommes tout d’abord des citoyens. L’université Gamal Abdel Nasser de Conakry est notre première étape que nous comptons étendre à d’autres entités. Nous sommes très émerveillés par la qualité de la mobilisation du corps enseignant, de l’administration universitaire ainsi que des étudiants. Nous sommes très heureux de constater qu’au-delà de la diversité de leurs réclamations, les jeunes guinéens se positionnent pour contribuer à l’épanouissement de la population», a-t-il fait savoir.

Prenant la parole, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé a trouvé cette initiative de son homologue Mouctar Diallo hautement salutaire. D‘après lui,  il y a un besoin énorme dans nos structures sanitaires qui fait beaucoup de décès. «C’est un véritable acte humanitaire et même citoyen qu’a entrepris le ministère de la Jeunesse. Chaque citoyen doit pouvoir donner son sang au moins une fois par an pour que les Guinéens ne meurent pas de manque de sang», a-t-il laissé entendre.

Lire vidéo de guineenews https://youtu.be/klQ3N09mjDM

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici