Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Budget de CFO : ” Depuis quand un prédateur peut-il s’ériger en saint ? ” (Aly Kaba)

Les Attaques et les contre-attaques sont loin d’être terminées entre Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition qui réclame son budget de fonctionnement et la mouvance présidentielle.
Face aux multiples sorties médiatiques du leader de l’UDG, dans lesquelles il s’en prend au président Alpha Condé, c’est le chef de la majorité présidentielle au parlement qui réplique.
Selon Aly Kaba, si Mamadou Sylla s’agite, parce qu’il rêverait toujours d’encaisser le budget de chef de file de l’opposition.

” S’il s’agite autant, c’est parce qu’il rêve toujours d’encaisser ce fameux Budget de chef de file de l’opposition, qui d’ailleurs, il faut le rappeler, a été suspendu avant même qu’il ne soit à cette position faute de justification des premières allocations. S’il est vraiment intelligent, il doit s’adresser à l’Assemblée Nationale, où la dite loi a été adoptée et d’où il tire sa légitimité que de continuer à se noyer dans des débats steriles, insensés voir ridicule “, rappelle d’entrée le député Kaba.

Par ailleurs, le chef de la majorité parlementaire, confie que de nouvelles démarches seront bientôt entreprises en ce qui concerne la charte des partis politiques, tout en précisant de passage que “le rôle d’un chef de l’opposition ne peut être limité à la simple réclamation d’une subvention “.
” Depuis quand un prédateur peut-il s’ériger en saint ? La clémence et l’indulgence du peuple de Guinée, lui permettent de se recycler et de lui accorder l’écoute. Croyez-moi, il continuera à rêver encore longtemps, car le moment est venu de se pencher sur l’adoption de la charte des partis politiques pour en fin définir et clarifier le mécanisme de leur financement que de continuer à accorder la primauté à un individu obsedé par le gain facile. C’est pourquoi, malgré sa tentative de maquiller ses idées, il n’arrive point à oublier le “démon argent”. Quand moi je possède l’argent, il ya plus de 40 ans, je ne me bats pas pour un budget sous séquestre comme si c’était un héritage à recouvrer à tout prix. El Hadj Mamadou Sylla doit retenir que le rôle de chef de file de l’opposition, ne se résume pas à la réclamation d’une subvention “, a martelé Aly Kaba.
Libreopinionguinee avec Mosaiqueguinee

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.