INTERVIEWSNEWSPOLITIQUE

Bah Oury : « cette opposition, n’est pas celle qu’il faut pour la Guinée »

Le président du mouvement « UFDG » Renouveau, Bah Oury s’est largement exprimé sur la situation socio-politique de la Guinée. C’était le mardi 27 mars 2018 au cours d’une émission radiophonique d’un média de la place.

Tout d’abord, il a affirmé que son mouvement « UFDG le Renouveau » se porte bien et qu’il se trouve dans une phase de gestation, d’organisation et d’implantation.

Parlant de la situation du pays, M. Bah Oury dit que la Guinée est fragile : « C’est la raison pour laquelle de part et d’autre, quel que soit le bord où on peut se placer, il faut faire preuve de responsabilité. Moi, je suis démocrate, je suis de ceux qui ont grandis au moment où il y avait la dictature dans notre pays, c’est la raison pour laquelle très tôt mon engagement politique était un engagement pour les droits de l’homme et depuis lors je maintiens cette attitude… ».

Par ailleurs, le président du mouvement UFDG Renouveau se dit étonné que des députés se mettent à piétiner la loi : « Il ne faudrait pas qu’on voit la mal gouvernance simplement d’un seul côté. La mal gouvernance est partout, quelqu’un qui est de l’opposition doit être le plus sensé à aller dans le sens strict des lois de la République. Il doit proposer pour aller de l’avant mais si c’est l’opposition elle-même qui demande à ce qu’on viole les lois, alors je dis que cette opposition n’est pas celle qu’il faut pour la Guinée, c’est la raison pour laquelle j’ai dit que je suis pour une opposition constructive ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page