Assassinat d’une centaine d’opposants en Guinée : Cheick Sacko promet « d’appliquer la loi »

Cheik Sacko ministre de la justice
Cheik Sacko ministre de la justice

« En ma qualité de ministre de la Justice& Garde des Sceaux de la Guinée, ce ne sont pas les femmes de l’opposition que je vois… ce sont des Guinéennes. Il faut que dans ce pays, on dépasse les clivages politiques », c’est par cette phrase que le ministre Cheick Sacko s’est adressé aux femmes manifestantes venues réclamer justice.
Les femmes de l’opposition républicaine ont manifesté ce mercredi 28 mars 2017 leur colère devant le ministère de la Justice. En tant que ministre de la Justice, le locataire de la chancellerie leur a promis « d’appliquer la loi » même s’il reconnaît être « nommé par un camp politique ».

Checik Sacko a promis de répondre la requête des femmes de l’opposition. « Concernant votre requête, je vous répondrai par écrit, sur tous les cas de morts et je m’incline auprès des familles éplorées sur ces cas, pour vous dire que chaque fois qu’il y a eu mort d’hommes, d’enfants ou de femmes dans notre pays, au niveau judiciaire, et là, je le dis avec force, il y a eu une information qui a été ouverte », dira-t-il.

Selon lui, « ceux qui disent que la Justice ne fait rien dans ce pays, on va leur démontrer le contraire. On peut dire que la justice est lente. On peut dire que certains dossiers dorment ».

Me Sacko a ensuite invité les dames de l’opposition à dépasser « les passions, les anathèmes »

121 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here