Le parti au pouvoir, RPG Arc-en-ciel n’arrive pas à digérer l’emprisonnement du sotikèmo (patriarche) de Banankoro. C’est le député uninominal de Kissidougou Sinkoun Camara qui l’a fait savoir ce samedi 27 avril en marge de l’assemblée générale traditionnelle à Gbessia. Pour Sinkoun Camara, l’une des causes des violences est le manque de respect. D’après lui, les jeunes ne respectent plus les vieux. « On ne respecte pas les femmes, les doyens du village ne sont pas respectés. C’est dommage qu’on apprenne dans nos villages qu’un sotikèmo en prison », a-t-il déploré. « Je ne l’ai jamais appris et très malheureusement, c’est ce qui se passe ces derniers temps. L’emprisonnement des sotikèmo parce que tout simplement il y a une déperdition au niveau de nos communautés », a-t-il condamné. Plus loin, Sinkoun Camara a déploré le fait que les préfets ne sont pas respectés et les gouverneurs non plus. « On ne respecte même pas le président de la République alors que le socle de la paix, c’est le respect », a-t-il laissé entendre. Il faut, par ailleurs, préciser que Sinkoun Camara faisait allusion au patriarche de Banankoro (localité située à près de 700km de la capitale Conakry) qui a été interpellé le 30 mars par la gendarmerie à Tombolia, dans la commune de Matoto. Mamadou Diawara, comme c’est lui il s’agit, est accusé d’être l’un des instigateurs de l’incendie volontaire des installations de la société minière Guiter appartenant à l’homme d’affaires Ansoumane Kaba ‘’Guiter’’et président du Conseil National du Patronat de Guinée (CNPG).

Libreopinionguinee avec Guineenews

Comments

comments

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here