Selon le chef de la majorité au parlement, l’appel à manifester du FNDC reste peu suivi à ce jour en Guinée.

Amadou Damaro Camara l’explique par la stratégie utilisée qu’il juge  » inéfficace » par les principaux leaders de cette coalition.

Le député soutient que celle-ci est basée sur le chaos qui reste et demeure à ses yeux rejété par les guinéens.

« Je crois qu’il y’a un message qui n’est pas un bon message de la part du FNDC. Et ils sont entrain de tromper une bonne partie de la population guinéenne. Quand ils disent à leurs militants de ne pas retirer leurs cartes d’électeurs et j’ai même entendu mon jeune frère Fodé Oussou dire que Mohamed Diané peut déchirer les cartes d’électeurs, c’est dire que leurs militants ne vont pas encore voter en octobre à la présidentielle. Nous ne ferons pas un autre enrôlement pour la révision du fichier. Pourquoi ils veulent priver leurs militants de jouir de leur droit civique. La seconde réalité, est que les guinéens sont conscients de ce qui s’est passé autour de nous en ce qui concerne les pays voisins qui ont connu la guerre. Les guinéens ne veulent pas de la violence dans leur pays, les guinéens ne veulent pas de l’opposition interethnique dans leur pays. Le problème, en réalité, c’est quoi ? C’est qu’on a deux hommes, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, qui avaient misé et tout fait ou on même cru et même contre la volonté peut-être de Dieu que 2020 ils devraient être président. Voir que cet espoir est en train de s’envoler, ils n’ont plus de solution que de proposer le chaos au peuple de Guinée…ils doivent se ressaisir et comprendre que le peuple ne veut pas de leur stratégie…, Il faut faire très attention, pas pour leur pouvoir qu’on doit bruler la Guinée », a-t-il prévenu dans cette interview accordée à mosaiqueguinee.com.

Mohamed Bangoura

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here