Le chef de la majorité parlementaire a laissé entendre samedi que le débat sur un troisième mandat pour le président Alpha Condé est un faux débat. Amadou Damaro Camara assure que le RPG Arc-en-ciel et ses alliés mènent un combat pour doter la Guinée d’une nouvelle constitution.

‘’Le professeur Alpha Condé n’a pas demandé de garder le pouvoir par décret. Il n’a pas demandé de garder le pouvoir par sa majorité à l’assemblée nationale. Tout ce que le président demande, c’est de savoir s’il peut soumettre [une nouvelle constitution] au peuple pour qu’il se prononce par oui ou par non. En quoi cela est difficile ? En quoi cela peut amener des pertes en vies humaines ?’’, s’interroge l’honorable Camara.

Et de poursuivre en affirmant qu’il ‘’y a une constitution qui existait en 2008. La junte militaire l’a suspendue. Le chef de cette junte a proposé une constitution qui a été approuvée par un corps qui n’a pas été élu’’.

Le patron de la majorité ajoute qu’à l’issue du scrutin de 2010, ‘’un président a été élu démocratiquement. Il veut proposer une nouvelle constitution directement au peuple. Quand on est pour la démocratie, on ne peut pas faire mieux que de s’adresser directement au peuple’’.

Amadou Damaro Camara réaffirme l’adhésion du RPG Arc-en-ciel à l’idée d’un éventuel référendum constitutionnel. ‘’Nous réaffirmons, en tant que parti politique, notre attachement à cette nouvelle constitution. Le problème de troisième mandat est un faux débat. Le peuple de Guinée a le droit de se doter d’une nouvelle constitution’’, dit-il avec insistance.

VisionGuinee.Info

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here