Alpha Condé aux sages de Boké : « vous ne dites pas la vérité. Je crois qu’il y a des moments qu’il faut dire la vérité et sortir du mensonge et de la démagogie… »

Alpha Condé à Boké

A la remise officielle de la « route de l’entente » pavée par le consortium SMB Winning, ce mercredi 21 novembre, Alpha Condé s’est évertué à critiquer les sages de Boké, à propos des manifestations récurrentes dans la zone.

Le président de la République, leurs a dit ses vérités. Lisez !

« Je crois qu’il y a des moments qu’il faut dire la vérité et sortir du mensonge et de la démagogie. Les jeunes n’étaient pas nés, mais beaucoup d’entre vous étaient-là. Nous avons hérité de l’indépendance en 1958, les gens de Boké le savent. De 1958 à 2010,  il y a 52 ans, où vous étiez ? Combien tonne de Bauxite  la Guinée produisait ? Nous avons plus de la réserve mondiale de Bauxite. En 52 ans, on ne produisait que 13 millions de tonnes,  soit 7% de la production mondiale. Pourquoi sages de Boké, vous ne dites pas la vérité aux enfants qui ne savent pas ça ? Vous savez en 52 ans ce qui a été fait, pourquoi ne pas dire la vérité aux jeunes ? C’est facile de dire il n’y a pas ceci il n’y a pas cela,  ou il n’y a pas d’emplois. Mais, comment était Boké en 2011 ? Il y avait des emplois, l’agriculture, l’électricité, l’eau ? Quand je suis devenu président, la Guinée avait quoi comme barrages ? Barrage construit par les Blancs, grandes chutes  sous Sékou Touré, Garafiri, c’est-à-dire en tout et pour tout 110 mégawatts. Nous avons fait le barrage de Kaleta 240 mégawatts, plus du double de ce que nous avons trouvé. L’année prochaine, Souapiti va finir, 450 mégawatts. Alors, c’est facile de dire, il n’y a pas ça, il n’y a pas ça. Qu’est-ce qu’il y avait avant ?  Il faut que les sages de Boké osent dire la vérité aux jeunes, prenez votre responsabilité et d’en finir avec la démagogie, car la démagogie ne fait pas avancer un pays« , lance-t-il.

Libreopinionguinee avec newsdeguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here