Alpha Condé à Labé : « À Pita, on m’a dit ‘tu veux faire quoi, président’. Les gens de Maci et Gongoré ne pourront plus… »

Pour éviter les violences liées aux affrontements entre éleveurs et agriculteurs ainsi le vol de bétail, le président de la République, en séjour samedi à Labé, a exhorté les éleveurs à réaliser des enclos pour leurs troupeaux.

‘’On ne doit plus laisser les bœufs divaguer. On doit faire des enclos où les bœufs vont être parqués. Non seulement, il sera plus facile de les nourrir, mais on ne pourra plus les voler’’, recommande Alpha Condé qui lançait la journée de l’élevage dans le Foutah.

Dans les films cowboys, demande-t-il à la foule, ‘’que voit-on avec les éleveurs ?’’, avant de répondre : ‘’Ils ont des fils de fer barbelés où se trouvent leurs bœufs. C’est pourquoi, on les appelle des ranchers et non des éleveurs’’.

Garder les bœufs dans un clos, selon Alpha Condé, sera une ‘’révolution qui va transformer l’élevage au Foutah’’. Une mesure qui, à l’entendre, ne fera pas que des heureux. ‘’Tout le monde ne sera pas content. A Pita, on m’a dit ‘tu veux faire quoi, président’. Les gens de Maci et Gongoré ne pourront plus voler des bœufs. Ils seront obligés de pratiquer l’élevage de bœufs pour les consommer et non pas voler’’, ironise le pensionnaire de Sékhoutouréyah.

Alpha Condé au gouverneur de Labé : ‘’étudiez l’histoire et la géographie’’

Samedi à Labé, le gouverneur de région a invité le chef de l’Etat à soutenir l’élevage en Moyenne Guinée. Sadou Keita a indiqué à Alpha Condé que la région foutanienne ne dispose pas d’or dans son sous-sol. Une déclaration que refuse le pensionnaire de Sékhoutouréyah. 

‘’Nous devons changer complètement notre façon d’agir. C’est une sorte de révolution culturelle’’, a suggéré le président de la République, avant de poursuivre : ‘’’Le gouverneur dit que le Foutah n’a pas d’or. Monsieur le gouverneur, étudiez l’histoire et la géographie’’.

‘’Quel était l’or de l’Argentine, des Etats-Unis et du Brésil ?’’, a-t-il demandé à la première autorité de la région de Labé à qui il indique que ‘’l’élevage était l’or de ces pays. Au Foutah, vous avez l’élevage, donc, vous aussi avez l’or. Mais cela suppose que vous changiez vos mentalités’’.

‘’Nous devons révolutionner l’élevage au Foutah. Nos bœufs sont maigres, ils ne pèsent, au maximum, que 200 kilogrammes alors que nous voulons qu’ils pèsent jusqu’à 700 kilogrammes. Nos vaches donnent à peine 3 et 4 litres de lait’’, a diagnostiqué le numéro un guinéen qui souhaite que les éleveurs puissent avoir des vaches qui produiront 11 à 12 litres de lait par jour. D’où, à ses yeux, la nécessité d’organiser la journée de l’élevage à Labé pour gagner ce pays.

Visionguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here