Alpha chez Sidya : « J’ai tenu à venir personnellement pour montrer aux militants de l’UFR que nous sommes ensemble et que nous sommes décidés à travailler ensemble pour le développement de ce pays »

Le président de la République s’est rendu ce vendredi 10 août 2018 chez Sidya Touré. Alpha Condé justifie sa visite par l’alliance qui existe entre le RPG/AEC et l’UFR.

Après la sortie médiatique de l’Union des forces républicaines dénonçant l’accord politique signé récemment entre l’opposition républicaine et le parti au pouvoir, le chef de l’Etat accompagné de certains cadres issus du RPG/AEC et ses partis alliés, est venu rendre visite à son Haut représentant. Histoire, de mettre balle à terre et démontrer aux militants du RPG/AEC et de l’UFR que tout va bien entre les deux formations politiques. « J’ai tenu à venir personnellement pour montrer aux militants de l’UFR que nous sommes ensemble et que nous sommes décidés à travailler ensemble pour le développement de ce pays et pour que les militants de l’UFR et du RPG ne se posent pas de question, ne se préoccupent pas. Entre le RPG et l’UFR, il n’y a pas de problème », indique Alpha Condé, avant de rappeler que « nous nous sommes décidé, nous avons dit que nous allons aux élections après on continue. La preuve, il est haut représentant. Donc c’est pour montrer qu’il n’y a pas de nuage, malgré les bruits. Vous savez que la Guinée est un pays de rumeur et de bruit. Donc pour mettre fin à ce bruit et rassurer les militants du RPG et de l’UFR, il n’y a pas de zone d’ombre. Mais évidemment nous sommes deux partis différents. Les partis discutent pour arriver à un point d’accord parce que ce n’est pas un parti unique, mais l’essentiel ce que nous avons les mêmes objectifs et nous sommes décidés à travailler ensemble », souligne le chef de l’Etat.

Pour sa part, le président de l’UFR se réjouit de cette visite. Sidya Touré déclare que cette rencontre résout déjà une incompréhension. « Je me réjouis de la visite du chef de l’Etat dans mon modeste bureau. Je crois que c’est quelque chose que je dois dire très clairement nous sommes très honoré de le recevoir ici. Nous avons eu l’opportunité de parler des problèmes du moment, notamment la suite du processus électoral que vous connaissez. Nous allons trouver les voies et moyens pour conclure ces questions-là. Cette visite met un terme à quelque chose sur laquelle il y avait une incompréhension. Je crois que l’incompréhension est levée et que nous allons pouvoir aller de l’avant », martèle le patron de l’UFR.

Sadjo Diallo

162 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here