Alhouseini Makanera Kaké : « Je suis prêt à soutenir un 3ème mandat pour Alpha Condé s’il n’y a rien en face… »

Alhouseini  Makanera Kaké, président du parti FND semble à nouveau avoir complètement retourné sa veste. Il a annoncé ce mardi 30 Octobre, dans l’émission Œil de Lynx, avoir pris ses distances de l’Opposition Républicaine. Au lendemain de sa rencontre avec Alpha Condé, l’ancien ministre de la communication dit ne pas exclure son retour au sein du RPG AEC. Il a précisé qu’il serait prêt même à soutenir un 3ème mandat pour Alpha Condé si en face, notamment au sein de l’Opposition, il n’y a aucune perspective.

Le président du parti FND s’est montré remonté contre l’alliance locale scellée à Boké entre les fédérations des partis UFDG et RPG AEC pour faire élire Tawell Camara « dissident » du RPG comme maire. L’ancien ministre de la communication dénonce des combines ethno-stratégiques qui ont consisté à écarter un « diakanké » au profit des « landoumas ». Il dit s’être battu, depuis 1992, contre l’ethno stratégie en politique. «  Ce qui a été condamné à Kindia, c’est ce qu’on a fait à Boké. Il y a eu du deux poids, deux mesures », regrette-t-il.

Revenant sur son audience dimanche 28 Octobre avec Alpha Condé, Alhussein Makanera Kaké dit qu’ils ont abordé les questions politiques et de développement. Alpha Condé lui aurait montré une carte où il est question de mise en œuvre de mégats projets pour le développement de la Guinée. Le président guinéen attendrait des leaders politiques la préservation de la paix et de la quiétude sociale pour laisser les investissements prospérer en Guinée.

L’ancien ministre de la communication et ancien porte-parole de l’Opposition Républicaine a dit qu’Alpha Condé pense à un 3ème mandat. « S’il n’y a rien en face pour proposer des alternatives crédibles, je n’hésiterais pas à soutenir un 3èmemandat pour Alpha Condé », a-t-il laissé entendre. Plus loin, sentant la gravité de ses propos, il a nuancé en ajoutant que si les guinéens accusent les politiciens de faire de la transhumance, désormais il faudrait donc laisser chacun là-où il se trouve. Ainsi, pour lui, Alpha Condé pourrait facilement briguer un troisième mandat ou même penser à la royauté en Guinée.

Même si pour le moment il n’a pas pris de décision pour rejoindre la mouvance présidentielle, Alhussein Makanera dit prendre le temps pour prier et réfléchir. Cependant, il précise qu’il n’a jamais eu de problèmes avec le RPG AEC et qu’il est prêt à revenir au sein de cette formation politique afin de contribuer à sa restructuration en prélude aux élections législatives de 2019.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here