AG du RPG: le parti au pouvoir soutient la déclaration de l’ambassadeur russe

Siège du Rpg assemblée hebdomadaire

A l’assemblée générale ordinaire du RPG Arc-en-ciel ce samedi 12 janvier, les responsables du parti se sont exprimés sur la sortie de l’ambassadeur de Russie, la prorogation du mandat des députés, la mise en place de la nouvelle CENI.

Selon le député Abdourahmane Seinkoun Camara, l’ambassadeur russe a raison de dire que la Constitution n’est ni un dogme, ni la bible, ni le Coran.

« Cet homme qui a fait précisément 8 ans en Guinée et qui a tout simplement fait un constat de l’histoire, de la vie politique, de la réalité économique et de la gestion du pouvoir du président Alpha Condé. Etant le doyen des diplomates, l’Ambassadeur russe n’a dit que ce qu’il a constaté après huit ans de service en Guinée. Il a dit que la Constitution n’est ni un dogme ni le Coran encore moins la Bible, qu’elle a été mise en place par le peuple de Guinée. Comme c’est le peuple qui l’a mise en place, que c’est lui seul qui peut aussi la modifier », lâche le député de Kissidougou.

Prenant la parole, l’ancien maire de Kankan, Bangaly Camara, s’est exprimé sur la mise en place de la nouvelle CENI. Selon lui, le blocage orchestré par l’opposition, est la cause principale du glissement de calendrier, pour l’organisation des élections législatives.

« La mouvance présidentielle a choisi déjà ses sept commissaires.  L’administration a envoyé son commissaire ainsi que la société civile. Il ne reste pratiquement que les sept commissaires de l’opposition. Il parait que jusqu’à présent, qu’ils ne sont pas tombés d’accord. Pendant que les uns veulent avoir cinq commissaires, d’autres souhaitent obtenir deux ou un seul. (…) très gentil, le chef de l’Etat a donné 45 jours aux opposants pour déposer leur liste, une manière pour le chef de l’Etat Alpha Condé de montrer qu’il est démocrate. C’est pourquoi d’ailleurs, il a prorogé le mandat des députés parce que notre opposition n’est pas prête« , lance-t-il.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here