C’est une mère inconsolable, la gorge nouée qui s’est exprimée ce mercredi 3 juillet devant la presse après la présentation du présumé violeur de ses trois filles dont la plus âgée n’a que 13 ans. « Je m’en remets à Dieu et à la justice », a-t-elle dit lors de la présentationpar la Direction des investigations judiciaire de Matam (PM3), a-t-on constaté sur place.  «Ce jeune (l’accusé, ndlr) était logé chez nous avec sa famille. Quand sa famille a déménagé, nous l’avons gardé par pitié… Parce qu’il était loin de son lieu de travail. Il a fait plus de dix ans chez nous. Pour nous, il est devenu un membre de notre famille. Mais très malheureusement, il violait nos enfants. C’est tout récemment que nous avons compris qu’il violait nos enfants. Moi je m’en remets à Dieu et à la justice. Nous avons compris son acte ignoble à travers une de nos filles qu’il frappait à tout moment. Cette dernière a menacé un jour que s’il n’arrêtait de l’administrée des coups de fouets, qu’elle va dénoncer son secret. Justement cela s’est passé devant une de mes belles sœurs qui a aussitôt dit à la fille de dévoiler ce secret avec insistance. Il y a une autre fille dont les parents étaient logés chez nous, un jour il a attaché les mains et les pieds de cette dernière avant de lui montrer des gris-gris afin de la dissuader au cas où celle-ci serait tentée de le dénoncer. Effectivement M. Condé a été dénoncé par cette dernière. C’est à travers elle que nous avons su que nos enfants ont été violées. Ma fille de 13 ans a dit qu’elle a été touchée par M. Condé.  Celle de 5 ans aussi a répété la même chose. Aujourd’hui, c’est le 7ème jour du décès de mon unique frère. Je suis dévastée, je ne sais même pas où je suis. Je m’en remets à Dieu et à la justice. M. Condé a détruit complètement mes enfants », s’est-elle lamentée.

Source : Guineenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here