Affaire QNET, arnaque, mensonge et les 80 millions Tiégboro menace la douanière

Colonel- Moussa Tiégboro Camara
Colonel- Moussa Tiégboro Camara

Rien ne va plus entre le Secrétaire général à la Présidence chargé de la lutte contre la drogue, le crime organisé et les délits économiques et financiers et une douanière qui l’accuse de lui avoir versé la somme de 80 millions de francs guinéens en vue d’acheter son silence dans l’affaire Qnet impliquant le sieur Souleymane Doumbouya, présenté comme le représentant de cette société de vente en ligne. tance à cette sortie de l’adjudant-chef Aminata Kandé. Mais, qu’il a été incité par ses proches à y réagir au regard de la gravité de l’accusation. Toutefois, le colonel Tiégboro entend désormais intenter un procès contre son accusatrice qui, selon ses dires, n’a pas été respectueuse même de la hiérarchie au sein de la grande muette. «Elle est adjudant-chef à la Douane. Je vais dire à mon ami le Général Toumany Sangaré (Directeur général de la Douane, Ndlr) en qui j’ai confiance, de la mettre à ma disposition ou je porte plainte contre elle. Ce qu’elle a fait, je ne tolérerai pas. Si c’était une autre personne, je pouvais comprendre, mais elle, c’est sa qualité et celle de l’infraction. Elle est adjudant-chef. Elle n’a pas le droit de mentir à la face du monde sur un colonel», menace vigoureusement le Colonel Tiégboro Camara…

Dans l’accusation portée contre l’officier supérieur de la gendarmerie, la douanière Aminata Kandé déclare avoir versé de l’argent au colonel Moussa Tiégboro Camara en vue d’obtenir la libération de son ‘‘époux’’. Une accusation qui met le colonel dans tous ses états. «Tous les jours que Dieu fait, je maudis cette dame d’avoir tenté de ternir mon image», soutient le colonel Tiégboro à l’entame de sa communication. Pour le colonel Camara, celle qui porte aujourd’hui atteinte à sa réputation est venue se mettre à plat-ventre pour solliciter ses services, se présentant comme étant la jeune sœur du chef de Cabinet du ministère de la Défense, le général Aboubacar Sidiki Camara plus célèbre sous le pseudonyme d’Idi Amine. Guidé par le sens militaire qui a toujours caractérisé sa démarche, dit-il, le colonel Moussa Tiégboro soutient avoir instruit une enquête pour établir la sincérité de ce que venait de lui dire l’adjudant-chef Aminata Kandé. Enquête qui a révélé la fausseté des propos de celle qui l’accuse aujourd’hui. «Puisqu’elle n’est non seulement pas la sœur de ce grand officier qui m’a inculqué les vertus d’un homme intègre et de probité, encore moins l’épouse de Souleymane Doumbouya qu’elle entend blanchir dans cette affaire. Plutôt, elle a fait un enfant pour ce dernier, comme beaucoup le font dans la jeunesse», dévoilet-il. «Elle ment sur moi de m’avoir donné main à main 80 millions de francs guinéens. C’est grave! Cela m’a écœuré. Je suis pauvre, mais 80 millions de francs guinéens, c’est incroyable ! Il y a des réseaux qui veulent coopérer avec nous, si je leur tends la perche aujourd’hui, d’ici demain j’aurais un million de dollars ou d’euros. On a vu des millions de dollars dans les temps. Mais, on les a refusés au profit de la défense de l’intégrité de la nation et de l’avenir du pays. Comment elle peut avoir 80 millions alors qu’elle roule dans une voiture qui ne vaut même pas 20 millions ?», tente de savoir le colonel Moussa Tiégboro Camara qui qualifie cette accusation de «déclaration calomnieuse et mensongère». A en croire l’officier en charge de la Sécurité de l’Etat, il ne voulait pas accorder d’importance à cette sortie de l’adjudant-chef Aminata Kandé. Mais, qu’il a été incité par ses proches à y réagir au regard de la gravité de l’accusation. Toutefois, le colonel Tiégboro entend désormais intenter un procès contre son accusatrice qui, selon ses dires, n’a pas été respectueuse même de la hiérarchie au sein de la grande muette. «Elle est adjudant-chef à la Douane. Je vais dire à mon ami le Général Toumany Sangaré (Directeur général de la Douane, Ndlr) en qui j’ai confiance, de la mettre à ma disposition ou je porte plainte contre elle. Ce qu’elle a fait, je ne tolérerai pas. Si c’était une autre personne, je pouvais comprendre, mais elle, c’est sa qualité et celle de l’infraction. Elle est adjudant-chef. Elle n’a pas le droit de mentir à la face du monde sur un colonel», menace vigoureusement le Colonel Tiégboro Camara..

Lepopulaire

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here