Accident mortel à Sanoyah : Des hommes en tenue seraient à l’origine

Dans la nuit jeudi à vendredi, un accident s’est produit à Sanoyah mangue boungni  dans la préfecture de Coyah au environ de 3 heures du matin. C’est une voiture de marque  Renault express immatriculée RC-1990-P  qui s’est heurtée à un camion remorque RC-0770-P en provenance de Dalaba et arraisonnée par la gendarmerie du barrage de Sanoyah.

Arrivé sur place, le chef de section de la sécurité au commissariat urbaine de km 36, nous a expliqué le déroulement de l’accident. Selon le capitaine de police Camara Josèphe Issiaga, « c’est au environ de 3h du matin qu’ils m’ont informé urgemment qu’il y a eu un accident. Arrivé, le chauffeur du camion m’a dit qu’il y avait deux gendarmes  du barrage de Sanoyah qui  ont arraisonné son véhicule. Selon lui, il a dépassé le barrage, où on lui avait réclamé de payer le levé du barrage. Il a tendu 5.000 GNF et quand il a bougé, les gendarmes  l’ont poursuivi. C’est à cette  descente qu’on lui a arraisonné en lui reprochant qu’il a endommagé leur banc. Donc, de payer 500.000 GNF pour les frais de dédommagement. Le chauffeur les a priés à 50.000 GNF. C’est dans cette discussion  que la Renault express est venue lui prendre derrière » explique-t-il.

De son côté, le chauffeur de camion, Thierno Amadou Sadjo  Sow, relate la même chose. Il ajoute qu’après l’accident, les agents qui lui ont arraisonné ont pris la fuite.

A rappeler que la victime était  Ibrahima Sory Mansaré, chauffeur de son état  originaire de Souguéta dans Kindia, âgé d’une cinquantaine, marié à deux femmes et père de 8 enfants résidant au quartier Enco 5 dans la commune de Ratoma.

Avec Lejourguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here