Abdoul Kabèlè Camara, leader du RGD lance son parti et dénonce : « il est grand temps pour nous Guinéens de rompre avec le cycle infernal de la malgouvernance »

0

Plusieurs mois après son départ du gouvernement, l’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection Civile Maître Abdoul Kabèlè Camara a officiellement fait son entrée sur la scène politique guinéenne, ce mercredi 17 octobre. Désormais président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD), Me Abdoul Kabèlè Camara entend faire face au défi d’assister la population guinéenne dans ses besoins de base, de nourriture, d’éducation, de santé, de justice et de sécurité. Dans son allocution introductive, il a tout d’abord relaté les problèmes politiques, économiques et sociaux rencontrés par les Guinéens.

Le nouveau président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD) estime qu’après 60 ans d’indépendance et de souveraineté de la Guinée, le quotidien des Guinéens et Guinéennes se caractérise encore par une gouvernance politique hasardeuse, une fragilisation des plus hautes instances étatiques, une paupérisation économique sans pareil dans la sous-région et un malaise social persistant. ‘’L’avenir de la Guinée vaut plus que tout’’ ‘’Aujourd’hui, à l’heure du bilan, le peuple guinéen dans sa large majorité végète encore dans les tracas quotidiens des besoins de base : nourriture, éducation, santé, justice, sécurité, toute chose que des états indépendants bien après et souvent avec l’aide de la Guinée ont fini de résoudre depuis des décennies. Dès lors, vous conviendrez, chers compatriotes, que face à autant de défis, tout Guinéen responsable et conscient se doit de s’interroger sur l’avenir de notre chère patrie et d’opérer dans la mesure de ses capacités et de ses moyens un choix fondamental et déterminant.

C’est pourquoi nous ne pouvons nous mettre en marge de la vie politique de notre pays, surtout en ce moment aussi crucial de la vie de la nation, à partir du moment où nos facultés physiques et intellectuelles nous le permettent et c’est le cas par la grâce de Dieu. Le seul vrai choix pour nous reste et demeure la poursuite du combat. L’avenir de la Guinée vaut plus que tout. C’est donc naturellement cette voie que nous avons choisie malgré les difficultés et autres obstacles inhérents qui jalonnent le chemin de l’engagement politique », a-t-il expliqué. Poursuivant, Me Kabèlè Camara dit revendiquer et assumer dans une mesure objective et lucide le bilan de l’action gouvernementale à laquelle il a contribué au cours de la dernière décennie comme ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger dans le gouvernement de Monsieur Lansana Kouyaté, Premier ministre sous la présidence de feu Lansana Conté. Ensuite, sous le magistère de Monsieur Alpha Condé comme Ministre délégué à la Défense Nationale et comme Ministre d’Etat en charge de la sécurité et de la protection civile sous Mohamed Saïd Fofana et Mamady Youla, respectivement Premiers ministres. ‘’Tout au long de ces années de responsabilité, nous avons toujours mis en avant l’intérêt général’’ ‘’Au cours de cette décennie de responsabilité et dans ces différentes positions, nous avons eu le bonheur et le privilège d’avoir réussi certaines actions jugées à priori irréalisables par bon nombre d’observateurs avisés. Au nombre de ces succès indéniables figurent en bonne place la relance de l’initiative diplomatique de la Guinée après des années d’éclipse, la systématisation de la formation du corps diplomatique et consulaire guinéen, la professionnalisation de la représentation internationale de la Guinée, etc.

Dans l’épreuve du pouvoir, quand la solidarité vacillait et que le doute s’installait, nous n’avons jamais été habités par le découragement, jamais nous n’avons été associés ni de près, ni de loin à une entreprise de détournement de biens publics. A aucun moment, au cours de cette période, nous n’avons été mêlés à des affaires pouvant mettre en cause notre probité ou notre sens du service public. Tout au long de ces années de responsabilité, nous avons toujours mis en avant l’intérêt général. Même si parfois, nous n’étions pas toujours compris.

Cette passion du service public et de l’intérêt général, nous la devons d’abord à notre profond enracinement dans nos valeurs culturelle et religieuse de dignité, de droiture et de probité morale’’, affirme l’ex-ministre Me Kabèlè, avant d’accepter de présider aux destinées du RGD. ‘’Il est grand temps pour nous Guinéens de rompre définitivement avec le cycle infernal de la mal gouvernance, des crises institutionnelles quasi permanentes qui mettent en péril la jeune démocratie de notre pays’’ ‘’J’accepte solennellement ici et maintenant le choix porté sur ma modeste personne pour présider aux destinées du Rassemblement Guinéen pour le Développement. En conséquence, j’invite toutes les forces vives et les forces sociales à se joindre à nous pour relever ce défi au bénéfice de notre chère Guinée. Chers compatriotes, il est grand temps pour nous Guinéens de rompre définitivement avec le cycle infernal de la mal gouvernance, des crises institutionnelles quasi permanentes qui mettent en péril la jeune démocratie de notre pays. Nous venons de vivre un événement malheureux au niveau de la plus haute juridiction de notre pays, la Cour constitutionnelle, c’est extraordinaire. Que Dieu nous éloigne à jamais de telles situations. Il est indispensable de transformer nos énormes potentialités en richesses mieux reparties au profit de tous les Guinéens. Chers compatriotes, le rêve guinéen est possible. Pour le réaliser, il faut réconcilier le peuple guinéen avec lui-même, lutter contre les frustrations exercées sur les jeunes qui seront porteurs d’un nouveau type de Guinéen. Nous devons rompre avec le communautarisme, renouer avec le travail en mettant l’accent sur la rigueur, la justice et la solidarité. C’est à ce prix et ainsi seulement que chaque Guinéen pourra s’écrier mon pays, ma fierté.’’ Créé en 1992, le parti du Rassemblement Guinéen pour le Développement a toujours été selon son nouveau président, un parti modeste et un parti de contribution qui donnait son avis à l’occasion de chaque grand événement.

Mediaguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici