Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Les dessous de l’interpellation et la libération de Tibou Kamara par le CNRD !

Comme on le sait, l’ancien porte-parole du gouvernement déchu, Tibou Kamara a été interpellé nuitamment ce dimanche et déposé au siège des forces spéciales à Conakry pour une mise en garde avant d’être libéré, a appris Guineenews© de source militaire.

Seul ex-ministre interpellé à date, votre quotidien a voulu en savoir un peu plus sur cette interpellation qui a défrayé la chronique, à Conakry. Contrairement aux informations tendancieuses relayées ça et là par un magazine international, l’on affirme au CNRD que l’ancien ministre a été interpellé pour des « activités subversives » visant à déstabiliser le comité national pour le redressement et le développement (CNRD).

« Il s’agit d’une interpellation et d’une mise en garde contre Tibou Kamara. Aucune casse n’a eu lieu ou homme ligoté lors de son interpellation. Le scénario a été imaginé par le magasine en question. La question est de savoir pourquoi c’est Tibou seulement qui a été interpellé en ce moment précis alors que les autres ministres sont chez eux et ne sont pas inquiétés…Et puis la loi permet d’interpeller tout citoyen en temps normal ou en période d’exception pendant au moins 72 heures », a relaté cette source militaire.

« Nous avons suffisamment d’informations nous permettant de l’interpeller pour une mise en garde car aucune tentative de déstabilisation du CNRD ne sera tolérée », a-t-elle coupé court sans autres commentaires.

Le CNRD a pris le pouvoir le 5 septembre dernier. Alpha Condé, président déchu se trouve dans les mains des putschistes et se porterait bien. Aucun ministre n’a été arrêté à date. La CEDEAO, de son côté, continue de prêcher pour sa libération et le retour à l’ordre constitutionnel en exigeant une transition de 6 mois ce que l’ensemble des Guinéens rejettent y compris les membres du CNRD.

Source: Guineenews

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.