WANINDARA : le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Mouctar Diallo a animé une conférence sur la cohésion et le développement local

0

C’est dans le cadre de la mobilisation des jeunes dans le développement local et de la consolidation de la paix, que l’association Moussidal Kouffa pour le Développement (AMKD), a organisé une conférence-culturelle ce dimanche, 12 mai 2019 à la mosquée Imam Bobo à WANINDARA II, dans la commune de Ratoma. Plusieurs personnalités du pays étaient présentes à cette cérémonie. Il s’agit notamment du Ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Mouctar DIALLO, du secrétaire général chargé des affaires religieuses El hadj Abdoul Jamal Bangoura ainsi que l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite en Guinée Dr Hussain Nasser ALDAKERLALLAH. Les leaders religieux, les sages et les jeunes de WANINDARA avaient aussi effectué le déplacement pour venir assister à cette cérémonie. Avant l’ouverture de la conférence, le porte-parole de l’association Moussidal Kouffa pour le Développement a tout d’abord remercié les invités qui ont répondu à l’appel. Thierno Souleymane Barry a ensuite énuméré  certains projets réalisés par l’AMKD dans leur localité. « L’association Moussidal Kouffa pour le développement est composée des hommes et femmes du district de Kouffa, dans la sous-préfecture de Kankalabé. Cette association a été créée en 1989 par des hommes soucieux du développement de Kouffa. Depuis sa création, plusieurs projets d’intérêts publics ont été réalisés. Il s’agit par exemple de la construction de la mosquée de Kouffa, de la construction d’un centre de santé avec l’appui du PACV et de la construction des logements pour les enseignants », a-t-il déclaré. Poursuivant, le porte-parole de L’AMKD a fait une doléance notamment à l’endroit du gouvernement. « Nous sollicitons une aide du gouvernement et de toute personne de bonne volonté pour la réhabilitation de la route Kankalabé-Kouffa. Cette route a une importance capitale pour les populations de notre district », a-t-il souligné. Après avoir brillamment exposé sur la « participation de la jeunesse dans le développement local », le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a donné des explications sur le rôle de son département dans le développement local. M. Mouctar DIALLO a déclaré que son ministère a des instruments qui favorisent l’entrepreneuriat, la formation et la création d’emplois. « Il s’agit entre autres de l’ANAFIC, du BOCEJ, et du projet INTEGRA, financé par l’UE », a-t-il indiqué. S’adressant particulièrement aux jeunes, le Ministre Mouctar DIALLO a insisté sur les vertus du travail. C’est avec des bénédictions pour la paix et la cohésion sociale que cette conférence-culturelle a pris fin.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici