Visite d’ Alpha Condé à Labé : vaste campagne de démobilisation

Le président Alpha Condé est attendu à Labé le samedi, 23 juin 2018. Cette visite présidentielle s’inscrit dans le cadre du lancement des travaux des prochaines journées nationales de l’éleveur.

Depuis l’annonce officielle du programme de cette visite présidentielle, les autorités régionales et préfectorales de Labé mettent les bouchers doubles pour que la population locale réserve un accueil très chaleureux au président de la République, Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé.
« Les journées de l’élevage visent objectivement une rencontre entre monsieur le président de la République et les opérateurs du secteur de l’élevage. Quand nous parlons du secteur de l’élevage, c’est d’abord un secteur de l’alimentation, une source de revenu et une source d’emploi. Son poids sur l’économie guinéenne est donc considérable. L’élevage proprement dit chez nous a 5 filières : bétail viande, apiculture, porc culture qui est beaucoup développé en Forêt et le lait » explique le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keïta.
Cependant, les autorités locales sont déjà confrontées à une vaste campagne de démobilisation entretenue sur les antennes des radios locales par les responsables, militants et sympathisants de l’opposition républicaine incarnée sur le terrain par l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).
« C’est tout juste pour une propagande politique. C’est rien d’autre que cela. Des journées de concertations ne requièrent pas la présence du président de la République, elles requièrent la mobilisation des techniciens. En tout cas ce sont des cadres du département de l’élevage du pays qui doivent se retrouver à Labé pour réfléchir sur des pistes de solution par rapport à l’amélioration des conditions d’élevage dans notre pays. Mais, que le président de la République vienne pour deux jours de réflexion à Labé, pour moi, ça ne relève que de la propagande politique »réagit le député uninominal, Honorable Mamadou Cellou Baldé, proche collaborateur du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).
Face ce courant de pensée, certaines autorités locales semblent être à court d’arguments pour convaincre de la justesse de la visite programmée du Chef de l’Etat. A ce sujet, le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah a laissé exploser sa colère en directe contre l’animateur d’une des radios privées locales qui, dans ses commentaires, a rejoint la position du député uninominal. L’autorité préfectorale a, d’ailleurs, quelque peu glissé dans une sorte de xénophobie mal placée quand il a tenu à rappeler que le journaliste est natif de Timbo, dans la préfecture de Mamou.

Idrissa DIALLO pour echosdeguinee.net
Contacts : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here