Violences politiques en Guinée : Lansana Kouyaté appelle à la résistance

Lansana Kouyate PEDN
Lansana Kouyaté du PEDN

Le président du Parti de l’Espoir pour le Développement National –PEDN-, absent du pays depuis longtemps, s’intéresse, pourtant, à la situation sociopolitique qui prévaut en Guinée. Les derniers développements de l’actualité nationale liée aux assassinats ne l’ont pas laissé sans réaction. Dans des tweets datés du 14 mars dernier, l’ancien Premier ministre de Lansana Conté a exprimé son désarroi et sa compassion aux familles des victimes.

Pour lui, « le régime doit enfin se réveiller car les crimes impunis ne seront jamais acceptés comme une fatalité ». Car, poursuit-il, « l’injustice   a beau duré, elle finira par être vaincue. Sous peu et ensemble, nous   vaincrons par notre leitmotiv: rassembler pour gagner et unir pour   gouverner. »

Le président du PEDN ne s’est pas limité là. Lansana Kouyaté a fustigé l’incapacité du régime voire « sa mauvaise volonté à faire la lumière et punir les criminels [qui] traduit son mépris de la paix, de la cohésion et de l’unité nationale ».

Enfin, l’ancien diplomate guinéen « invite tous les Guinéens à plus de résistance conformément à tous les droits que nous accordent les Lois ».

A l’image de l’opposition républicaine, le président du PEDN a toujours dénoncé le régime d’Alpha Condé depuis leur divorce aux premières heures de son mandat. Aujourd’hui, l’histoire semble lui donner raison au regard de la situation sociopolitique que connaît le pays marqué par des discours de haine, des invectives interethniques, des menaces et des assassinats ciblés.

Mais, comme l’a déjà mentionné ci-haut, « le régime doit se réveiller ».

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here