Ville de Kindia: un candidat au BEPC se donne la mort par pendaison

0
Un jeune collégien, répondant au nom de Mamadou Modou Bah, âgé de 17 ans, s’est donné la mort, ce dimanche, 24 mars 2019, au quartier Gare, dans la commune urbaine de Kindia. Avant de se donner la mort, cet élève en classe de 10ème année, aurait laissé un écrit, rapport le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les raisons qui ont poussé ce jeune collégien à mettre fin à ses jours ne sont pas encore connues. Mamadou Modou Bah était élève au groupe scolaire privé Penda, dans la commune urbaine de Kindia.

Selon nos informations, il s’est suicidé par pendaison dans un magasin de la concession familiale aux environs de 11 heures.

Interrogé par le correspondant de Guineematin.com sur place, Alsény Sylla, le chef du quartier Gare, est revenu sur les faits. « C’ est ce matin, aux environs de 11 h 40, alors que j’étais en ville, qu’on m’a interpellé en me disant qu’un jeune de mon quartier s’est donné la mort. Immédiatement, je me suis rendu sur les lieux. C’est dans la famille de feu Bobo que le fait s’est déroulé.

Il paraîtrait que c’est son petit fils. Pour le moment, on ne connait pas la cause si ce n’est que la pendaison, comme l’a constaté le médecin qui était sur les lieux. Après cela, les autorités de la police nous ont rendu le corps pour l’inhumation », a-t-il expliqué.

Selon le Capitaine Lamine sylla de la brigade criminelle, en service au commissariat central de police Kindia, « nous avons reçu un appel ce matin nous demandant de venir sécourir une personne qui veut se suicider.Automatiquement, nous nous sommes rendus sur les lieux où nous avons trouvé que la balle est partie. Un jeune de 17 ans était pendu.

Nous avons trouvé une lettre derrière la personne pendue venant de lui même. Sur instruction de M. le Procureur, Mamadou Dian Bora Diallo, après l’examen du médecin qui a confirmé que la personne est morte, nous avons rendu le corps à la famille. En attendant nous continuons les enquêtes ».

Pour sa part, Mamady Traoré, censeur du GSP Penda, a expliqué son étonnement devant cet acte d’un élève modèle.  » L’émotion est au comble . Parce que c’est un jeune vraiment auquel on est habitué. Nous étions pour lui des parents. Le vendredi passé, quand il y avait la prise des photos, il était là pour pendre sa photo pour le BEPC.

Quand notre école Penda devait compétir contre Cheick Anta Diop, c’est lui que je voulais préparer pour représenter valablement notre école.Vraiment, il était souriant, jovial et très social en même temps. C’est une grande perte pour notre école. Je présente mes condoléances à toute la famille éplorée, à ses amis et tout le personnel de notre école », a dit le censeur.

Il faut préciser que le contenu du papier laissé par Mamadou Modou Bah n’a pas été dévoilé pour les besoins de l’enquête.

Avec guineematin

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici