VILLE DE KINDIA : le sit-in des enseignants empêché, certains arrêtés

Le sit-in des enseignants grévistes, prévu ce jeudi 22 novembre à Kindia, a été empêché par les forces de l’ordre. Cette manifestation qui était prévue devant la Direction préfectorale de l’éducation DPE, n’a finalement pas eu lieu.

Brandissant des pancartes, ces enseignants entonnaient des slogans comme: « Abas l’intimidation » , « vive les enseignants guinéens ». A peine regroupé, ces enseignants ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre, qui avaient investi les lieux un peu plus tôt ce matin.

Dans les rangs des manifestants, 7 personnes ont été arrêtées. Abdoulaye Bah, membre de l’union préfectorale du Syndicat des enseignants (SLECG) de Kindia promet d’entreprendre des démarches pour les faire libérer.

« Il y a eu effectivement des arrestations, ils ont arrêté au moins trois enseignants. Certains disent plus, puisque je n’ai pas compté le nombre exact, encore. Nous allons entreprendre tout de suite des démarches pour qu’ils soient libérés immédiatement. Parce que, c’est de l’arbitraire. Nous sommes dans nos droits, nous sommes dans l’exercice d’un droit constitutionnel. Il faut que l’Etat accepte les libertés publiques dans ce pays et nous comptons les faire libérer », a-t-il dénoncé.

Il faut cependant noter, que la circulation a été paralysée par endroit.

Libreopinionguinee avec newsdeguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here