Ville de Kankan : nouvelle manifestation pour exiger l’installation du conseil communal

Une semaine après leur première manifestation, plusieurs habitants de Kankan étaient à nouveau dans la rue ce lundi, 04 février 2019. Ils ont manifesté pour exiger l’installation de leur conseil communal, élu il y a un an jour pour jour. La manifestation, autorisée, s’est déroulée sans incident, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place. Contrairement à la semaine dernière, cette fois, les organisateurs de la manifestation ont suivi la procédure légale et ont obtenu l’aval des autorités locales pour tenir leur manifestation. Ils ont mobilisé de nombreux citoyens, des jeunes en majorité, pour protester contre le retard de l’installation de leurs conseillers communaux.

Escortés par un dispositif sécuritaire déployé par les autorités pour encadrer le mouvement, les manifestants se sont rassemblés au niveau du carrefour historique Chérifoula, où ils ont pris le départ. Ils ont défilé dans les rues de la ville avant de passer successivement devant la cour d’Appel, le Tribunal de Première Instance, la préfecture et le gouvernorat de Kankan. Une façon pour eux d’interpeller les autorités sur ce retard et exiger l’installation du conseil communal de Kankan. A la place des martyrs où ils ont achevé leur manifestation, ces citoyens ont tenu un discours par l’intermédiaire de Nakany Konaté, leur porte-parole. « La brave et laborieuse population de Kankan demande l’installation de son conseil communal, élu depuis un 04 février 2018 lors d’une élection communale à laquelle le peuple a massivement pris part. L’œil des républicains n’est plus affligé par le spectacle impopulaire d’un petit groupe qui souhaite affaiblir l’offre de ce vaillant peuple, pour leur propres intérêts égoïstes », a-t-elle dit. Les manifestants ont ensuite invité les autorités administratives de Kankan à prendre leurs responsabilités, pour que les élus locaux puissent être installés très rapidement et commencer à travailler. « Monsieur le Préfet de Kankan, connaissant votre affection et votre attachement à cette population de Nabaya, il va falloir que vous preniez votre bâton de pèlerin pour enfin déboulonner cette situation qui a longtemps duré et faire en sorte que le cri de cœur des populations de Kankan tombe dans des bonnes oreilles au niveau de la présidence de la République. Aux conseillers élus de la mouvance et de l’opposition, nous vous appelons à la sérénité et à penser à la population qui, un beau matin, s’est levée pour vous octroyer leur voix. Mettez Kankan au centre de vos préoccupations, pour qu’un jour vos enfants et petits enfants puissent en être fiers. Populations de Kankan, c’est maintenant ou jamais qu’il faut se battre pour exiger l’installation immédiate de nos élus », a lancé Nakany Konaté, sous les ovations des manifestants.

Après ce discours, les manifestants se sont dispersés dans le calme. Mais, ils annoncent que si leur cri de cœur n’est pas entendu dans un bref délai, ils vont aller installer un jeune à la tête de la mairie de Kankan et faire de lui le maire de la ville. « Si rien n’est fait dans les jours à venir, nous prendrons des dispositions décisives. Nous irons installer un jeune maire à la tête de la mairie. Le peuple va se faire entendre en installant un conseil communal, si toutefois les élus ne peuvent pas s’entendre entre eux pour donner un maire à la paisible population de Kankan », a confié Moussa Kaba, un des jeunes manifestants.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00224 627 24 13 24

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here