Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Ville de Kankan : l’imam Moussa Sacko appelle à la reprise des prières nocturnes dans les mosquées

Depuis la nuit dernière, la ville de Kankan est le théâtre de multiples violences à relent religieux, suite à l’interdiction des prières nocturnes.

Plusieurs personnes blessées, des biens détruits, c’est le triste bilan de cette manifestation dans la commune urbaine de Kankan.

Moussa Sacko, imam de la mosquée de Senkéfara serait le principal instigateur de ces mouvements de protestations contre la décision de l’Etat guinéen à Kankan.

Rencontré par le correspondant de mosaiqueguinee.com, il a réitéré son engagement à aller jusqu’au bout de cette lutte qu’il qualifie de noble.

« Je veux dire à nos dirigeants qu’on est tous guinéens et la religions musulmane est ce que nous exerçons. Ils (gouvernants) veulent jouer avec ça et on ne va pas l’accepter. Personne je dis bien personne n’osera dire désormais en Guinée de fermer les mosquées. Les universités sont ouvertes les étudiants viennent de 08h à 20h, les boîtes de nuit sont ouvertes, les barres maquis fonctionnent. Ils veulent éteindre l’islam en Guinée. On ne va jamais accepter cela. C’est une violation de nos droits. Les musulmans ne brigandent personne, ce ne sont pas des terroristes. Pourquoi interdire les prières nocturnes ? On ne va jamais l’accepter. Ce n’est pas pour faire révolter les gens, mais pour défendre nos droits les plus absolus », a laissé entendre le premier imam de la mosquée de Senkéfara.

L’imam a par ailleurs, invité les autres imams à rouvrir les mosquées pour reprendre les prières nocturnes à partir de cette nuit.

« Nous demandons à tous les imams de Kankan de reprendre les prières nocturnes à partir de cette nuit. On a compris que les leaders religieux sont en connivence avec les autorités mais chose qui ne marchera pas avec nous », a-t-il réitéré

Libreopinionguinee avec mosaiqueguinee

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.