A LA UNEINTERNATIONALSOCIÉTÉ

VIDÉO : UNE NOUVELLE ARRESTATION D’UN HOMME NOIR CHOQUE L’AMÉRIQUE

Alors que la colère des militants anti-racisme américains s’exprime déjà dans les rues après la mort de George Floyd, une nouvelle vidéo montrant l’arrestation violente d’un homme noir a choqué les internautes. Sur les images, tournées vendredi 5 juin en Virginie (Etats-Unis), un policier blanc use de son Taser à plusieurs reprises, sans que cela semble justifié.

La séquence a été filmée dans le comté de Fairfax, par la caméra corporelle d’un policier. Elle montre un homme noir, visiblement très confus, qui erre sur la route et tient des propos peu cohérents.

L’agent de police équipé d’une caméra ainsi qu’un ambulancier lui demandent ce qu’ils peuvent faire pour l’aider, l’homme répond qu’il a besoin d’une «cure de désintoxication».

Mais il ne monte pas immédiatement dans l’ambulance, continuant à déambuler sans but sur la route. C’est alors qu’un autre policier intervient et fait usage de son Taser, sans sommation. L’individu tombe au sol et l’agent l’y maintient en s’agenouillant sur son dos, lui infligeant d’autres impulsions électriques et le frappant avec son arme alors qu’il est à terre.

Le policier qui porte la caméra vient prêter main forte à son collègue et plusieurs personnes, parmi lesquelles l’ambulancier, les rejoignent lorsque l’homme se débat. A plat ventre, il indique qu’il ne peut pas respirer. Des mots que George Floyd avait lui aussi prononcés avant de mourir.

Selon les informations de CNN, l’homme interpellé a reçu les excuses d’Edwin C. Roessler Jr., chef de la police de Fairfax, à sa sortie de l’hôpital. L’officier ayant fait usage de son Taser a été arrêté et risque jusqu’à trois ans de prison. Tous les agents présents sur les lieux ont été relevés de leurs fonctions en attendant les résultats de l’enquête.

Dans un communiqué, la direction des forces de l’ordre locales a estimé que «les actions de l’officier ont clairement dépassé les limites de la loi». Déplorant ces «actes inacceptables», le colonel Roessler regrette que «cette vidéo abîme la confiance du public dans les officiers de police, pas seulement dans le comté de Fairfax, mais dans le monde entier».

CNEWS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page