USTG : le réveil de la fronde !

On avait peut-être trop cru que la crise de leadership au sein de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) s’était tassée. Abdoulaye Sow et Aboubacar Soumah, s’ils croyaient avoir fait le plus difficile, eh bien, ce n’est peut-être le cas. L’autre bureau exécutif issu du congrès de Mamou n’a pas encore dit son dernier mot. Ainsi, comme sortant d’un sommeil, le camp favorable à Abdoulaye Camara, via une déclaration qu’il a rendue publique ce vendredi, s’en est pris à Louis M’bemba Soumah. Au secrétaire général sortant de la plateforme syndicale, il est notamment reproché d’avoir violé des droits de toutes les structures décentralisées de l’USTG.

Selon El hadj Alpha Mamadou Diallo,  3ème Secrétaire général adjoint de l’USTG (version Abdoulaye Camara),  « Louis M’Bemba Soumah  Abdoulaye Sow et  autres ont violé les règlements de la structure syndicale. «  Aujourd’hui, les intéressés en débandade après le 6eme congrès  irrégulièrement convoqué par l’ex secrétaire général Louis M’Bemba, se livrent  à des actes déloyaux et à la traitrise face aux  textes juridiques de l’USTG », dit-il.

Pour lui,  le congrès tenu du 19 au  21 novembre 2018, au palais du peuple, qui a enregistré   l’élection d’Abdoulaye Sow de la FESABAG  à la tête de l’USTG, est un coup de pioche sur le droit et les textes  juridiques.  « La convocation d’un nouveau congrès par la même personne, pour le même sujet  et les mêmes objectifs  sous le label  de la même centrale est inique  et constitue une véritable provocation », s’insurge-t-il.

Ainsi, il demande exceptionnellement à l’inspecteur  général  du travail de prendre,  en tant que médiateur et arbitre,   la décision qu’il faut en la matière. « Nous invitons tous les travailleuses et travailleurs de Guinée  à se mobiliser pour barrer la route à ces individus  sans scrupule  qui malheureusement  sont en train  de grossir les rangs de militants de mauvais goût », lance-t-il.

Sauf qu’il n’est pas évident qu’une telle exhortation suffise à changer quoi que ce soit dans le rapport de force qui semble clairement favorable au camp du duo Abdoulaye Sow-Aboubacar Soumah.

Ledjely

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here