Les forces de sécurité irakiennes ont tiré ce lundi 4 novembre sur des manifestants aux abords du siège de la télévision d’État à Bagdad, ont rapporté des témoins. Le bilan de ces violences n’est pas connu dans l’immédiat, mais il s’agit des premiers tirs à balle réelle des forces de l’ordre dans la capitale depuis la reprise le 24 octobre d’un mouvement de contestation – les autorités ayant utilisé du gaz lacrymogène lors des derniers rassemblements. Les manifestations et leur répression ont fait plus de 250 morts en un mois.

RFI

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here