Urgent-Évacuation d’Abou Koria Kourouma : le gouvernement « abandonne » la partie

Alors que tous s’attendaient à son évacuation pour le mardi 19 juin, le cadreur du groupe HADAFO médias, restera finalement en Guinée pour suivre son traitement. Le gouvernement qui, au départ, avait l’air de se soucier du sort d’Abou Koria Kourouma a fini par le lâcher sans qu’on ne sache les raisons véritables.

Finalement, le groupe HADAFO médias à travers son PDG, va s’occuper de son poulain. Il a été transféré à l’hôpital Ignace Deen ou il sera opéré dès demain vendredi. Selon nos informations, l’ordre du désengagement de l’État serait venu du président de la République. Pourquoi ? Nous n’en savons pas plus, mais, il semble qu’Alpha Condé n’aurait pas apprécié que des tierces le contournent pour tenter de faire évacuer notre confrère.

L’annonce de cette nouvelle a indigné plus d’un, les journalistes, parlent d’un acte irresponsable. Ce cadreur, selon le syndicat de la presse privée, étaient dans une activité gouvernementale, il revient donc à l’État de s’occuper de lui. Le ton pourrait monter les jours à venir, si la situation restait en l’état.

Il faut noter qu’Abou Koria Kourouma a le fémur (l’os de la cuisse gauche) fracturé, l’épaule droit fracturé et déboîté ainsi qu’une partie de ses cotes qui a subit un choc. Une opération s’impose donc pour éviter qu’il ne devienne handicaper à vie.

A l’hôpital Sino-guinéen ou il était hospitalisé depuis la nuit du 17 juin, aucun soin sérieux ne lui a été apporté jusqu’à son transfert, ce jeudi 21 juin. Depuis l’annonce du décès d’Abdoulaye Bah, aucune autorité ne lui a rendu visite, encore moins, lui apporter une assistance.

A suivre.

Avec Guineepanorama

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here