Le vice-président  de l’UFDG, Ibrahima Chérif Bah, n’a pas été tendre avec le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mouctar Diallo, organisateur du tournoi de reconnaissance du Foutah au président de la République. L’ancien gouverneur de la Banque centrale n’a pas pris de gants pour qualifier Mouctar Diallo de ‘’vendu et lâche’’. Le camp du président des Nouvelles forces démocratiques n’a pas tardé à lui répondre

‘’Chérif Bah, un fossoyeur des deniers publics de premier plan, a contribué à mettre à genoux la Guinée. Si ce n’est pas ici, il ne peut pas avoir une place qu’en  prison’’, riposte Alpha Bah, responsable des NFD au micro de VsionGuinee.

Selon ce proche du ministre de la Jeunesse, l’ancien patron de la Banque centrale a ‘’contribué à jouer sur l’avenir de plusieurs générations. Il fait partie de ceux qui ont géré les biens de ce pays et sont là encore à nous fatiguer’’.

‘’Quand Chérif Bah se permet de qualifier Mouctar Diallo de lâche et vendu, c’est le monde à l’envers’’, ironise M. Bah qui se dit convaincu que le vice-président de l’UFDG en charge de la  communication est ‘’conscient que sa place, c’est en prison. Nulle part ailleurs’’.

Alpha Bah des NFD
Alpha Bah des NFD

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here