Un militaire Guinéen risque sa vie pour sauver celle d’un enfant dans un incendie : « J’ai porté cette tenue pour défendre mon pays. Si je mourrai hier, je serai mort avec fierté »

Caporal CHEICK MOUCTAR SOUMAH
Caporal CHEICK MOUCTAR SOUMAH

Le Caporal chef Cheick Mouctar Soumah a risqué sa vie, pour sauver celle d’un enfant ce dimanche 9 septembre. Suite à l’incendie qui s’est déclaré à 13 heure au domicile de Mory Kaba, sis au quartier Yimbaya pharmacie commune de Matoto. Le béret rouge a bravé les flammes et la fumée pour sauver de l’incendie un enfant de 3 ans et demi, évanouie et bloqué par les flammes. Interrogé, il affirme avoir accompli son devoir qui est de sauver des vies. « J’ai porté cette tenue pour défendre mon pays, j’ai prêté serment de sauver des vies. Je jure sur l’arme que je porte que je ne peux assister à cette scène sans essayé de sauver ce petit coincé à l’intérieur. Si je meurs en le sauvant, je serais mort dans ma mission, mais si je réussi à le sauver, j’aurais réussi ma mission. J’ai défendu la valeur de notre drapeau et de notre armée. Si je mourrai hier, je serai mort avec fierté et on allait dire à mes enfants que, votre père est mort dans l’incendie en voulant sauver la vie d’un petit innocent« , dit-il. A sa sortie, le jeune militaire a été accueilli pas des applaudissements set des larmes de joie. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer mais d’importants dégâts matériels, ont été enregistrés. Un court-circuit, serait à l’origine du sinistre.

Laïla Bah

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here