Jeune fille violé à Lelouma Guinée

Cette odieuse scène s’est produite le mercredi 7 mars dernier dans la commune urbaine de Lélouma. C’est-à-dire à la veille de la célébration de la journée internationale des femmes. Le présumé violeur et sa victime sont depuis ce vendredi 9 mars à la sûreté régionale de Labé, a appris Guinéenews de sources officielles.

Membre d’une tontine, la victime était ce jour dans l’incapacité de faire face à ses engagements. C’est dans cette situation que le présumé violeur l’a proposé un service moyennant l’argent sollicité par la fille.

« Il (le gendarme, NDLR) m’a dit, vous devez déposer combien chaque jour ? J’ai dit que je dois déposer chaque jour 15 000 GNF. Il m’a dit qu’il n’y pas de problème, je vais te faire cela. Il m’a dit, je vais te déposer les 15 000 GNF le soir pour toi. J’ai accepté et lui a demandé d’envoyer ses habits, je vais laver. Aussitôt, j’ai abandonné mes activités. J’ai pris le complet et suis descendue avec mes amis au marigot où j’ai lavé son habit et je suis rentrée après à la maison pour le faire sécher au soleil dans la cour. Quelques temps après, j’ai trouvé qu’il a plié le complet et mis dans un sac plastic. J’ai dit Ousmane comme tu as pris le complet maintenant où sont les 15 000 GNF ?», a interrogé la jeune collégienne qui fréquente la 10ème année et qui a préféré garder l’anonymat.

N’ayant pas reçu le montant comme promis, la jeune fille s’est vu obligée d’aller chercher l’argent au domicile de l’agent où les choses ont pris une toute autre tournure. «Il a dit vient chercher ton argent chez moi. C’est ainsi que j’ai décidé de le suivre jusqu’à chez lui. Arrivée, je me suis arrêtée au niveau de la porte et j’ai à nouveau réclamé l’argent. Il m’a dit de rentrer et m’assoir et écouter ce qu’il à me dire. C’est ainsi que je suis rentrée. Il a fait descendre un fer qu’il a plié et m’a frappé avec. Il a dit couche toi, j’ai dit non je ne peu pas me coucher. Maintenant il a fait sortir un couteau et j’ai eu peur. Il a dit soit tu accepte ce que je veux ou bien je t’égorge et je m’égorge moi-même. Ensuite je me suis couché, il m’a violé jusqu’à que je n’en pouvais plus. J’ai par la suite crié et personne n’est venu à mon secours », a confié la jeune victime.

Aussitôt qu’elle a pu quitter son bourreau, la jeune fille s’est directement rendue au niveau du poste de gendarmerie de Lelouma. De là, le dossier a été transféré à la sûreté régionale de Labé après avoir bien sûr mis aux arrêts le présumé violeur, un gendarme nommé Ousmane dont l’identité complète n’a pour l’instant pas été divulguée par les Responsables en charge du dossier. Quand nous quittions la sûreté, la victime et le présumé violeur y étaient. Pour l’heure, une enquête est ouverte sur le dossier, a-t-on appris.

Guineenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here