Guinée : Un camion transportant 120 tonnes de «faux» médicaments a été arraisonné par la Brigade de répression des produits médicaux illicites Médicrime. Le camion se dirigeait vers la ville de Kankan, quand il a été arrêté. Il a été présenté ce vendredi 28 décembre, à la presse.

Selon Mamadouba Fougué Camara, commandant de la Brigade Médicrime, la valeur marchande de ces « faux » produits pharmaceutiques, est estimée à 33 milliards de francs guinéens.

«Le camion a 120 tonnes de faux médicaments à bord en partance pour Kankan, Kéréouné et N’Zérékoré. Il s’agit d’un grand réseau installé non seulement à l’échelle nationale mais dans la sous-région notamment au Mali, au Sénégal, en Sierra Léone et au Liberia. C’est pour toutes ces raisons que notre pays était devenu dans un passé lointain comme la plaque tournante des faux médicaments. La valeur de ces produits illicites est estimée à plus de 33 milliards de nos francs», explique-t-il.

Ce n’est pas tout, deux autres camions de faux médicament ont été interceptés les deux dernières semaines. L’un au carrefour Constantin et l’autre au carrefour de Kissosso. Ce, après une semaine de traque.

Le chauffeur du camion dit n’avoir aucune connaissance de son chargement.  «Je m’apprêtais à partir pour Kankan, ces deux hommes m’ont escorté jusqu’au siège de la Brigade Médicrime à Matam. Je n’étais pas en compagnie du  convoyeur du nom de Laye Kourouma connu sous le sobriquet de «Laye Macenta». Je ne connaissais pas le contenu des cartons», déclare Bangaly Traoré, le chauffeur.

C’est pour dire, que la guerre contre les vendeurs de produits illicites est lancée.

Lamine Komah

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here