En audience correctionnelle du Tribunal de Première Instance de Mamou, quatre (4) personnes ont été condamnées, pour détention illégale d’arme à feu et des munitions, chasse, abattage d’espèces animales protégées et détournement de deniers publics. Il s’agit de Carlos Corces Bustamante, de nationalité espagnole, Mohamed Camara, Guide de chasse, Mamadou Dia, le chef de division Faune et protection de la nature et Namory Kéita, ancien directeur national des Eaux et Forêts. Carlos Bustamante a été condamné à un an d’emprisonnement dont 4 mois fermes et 8 mois assortis de sursis et 2 millions GNF d’amende, pour détention illicite d’arme de petit calibre, chasse et abattage d’espèce animale protégée. Mohamed Camara condamné à 6 mois d’emprisonnement dont 3 mois fermes, 3 mois assortis de sursis et 500 mille GNF d’amende pour recèle. Mamadou Dia, condamné à 8 mois d’emprisonnement dont 2 mois 20 jours fermes et 5 mois 10 jours assortis de sursis et 1 million 500 mille GNF d’amende, pour complicité et abattage d’espèce animal protégée. Enfin Namory Kéita condamné à un an d’emprisonnement assorti de sursis et 5 millions de francs guinéens d’amende, pour complicité et abattage d’espèce animale protégée. Sur l’action civile, Carlos a été condamné à payer à l’État, la somme de 180 millions GNF au titre des dommages et intérêts pour l’exploitation illégale de la zone d’intérêt cynégétique de Sabouya de 2009 à 2016. Namory Kéita et Mamadou Dia condamnés à payer à l’État guinéen, la somme de 60 millions GNF au titre des dommages et intérêts pour les préjudices résultants des délits d’usurpation de fonction et de faux. Tous les 4, Carlos Corces Bustamanté, Mohamed Camara, Mamadou Dia et Namory Kéita, ont été solidairement condamnés à payer à l’État guinéen, la somme de 300 millions de francs guinéens pour tout autre préjudice.

Libreopinionguinee avec newsdeguinee 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here