TPI de Dixinn -Au terme du réquisitoire du procureur, suivi des plaidoiries des avocats du FNDC, le procès intenté contre sept leaders dudit mouvement, a été renvoyé, au mardi 22 octobre.

En effet, c’est ce jour qu’est attendue la délibération, au terme de laquelle, ces responsables du FNDC, à leur tête Abdourahamane Sanoh, seront fixés sur leur sort.

A frappeler que lors des plaidoiries, les 14 avocats constitués par le FNDC, ont unanimement plaidé pour la relaxe pure et simple de leurs clients, pour disent-ils délit non constitué, ce, en application de l’article 544 du code de procédure pénale.

A leur tour, les prévenus, ont tous plaidé non coupable avant de s’en remettre à leurs avocats.

Le président du tribunal, Aboubacar Mafering Camara, après avoir écouté les avocats et leurs clients, a décidé  de renvoyer l’affaire à la date du mardi 22 octobre prochain, pour la délibération.

C’est ainsi  que les prévenus, devant leurs familles et autres membres du FNDC, ont été embarqué à  bord du minibus de la garde pénitentiaire, pour la maison centrale de Coronthie où ils vont passer leur septième nuit en prison

Affaire à suivre !

Mosaïqueguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here