Au  sortir de la plénière du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), tenue ce lundi 18 novembre 2019,  le président de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré  s’adresse  au peuple de Guinée. En substance, il invite  à la poursuite des manifestations,  à l’effet de barrer la route à l’idée d’un troisième mandat.

«Les manifestations ne s’arrêteront pas,  parce que nous devons absolument barrer le chemin à l’idée de ce troisième mandat », explique Sydia Touré. Pour lui, cette idée vise à donner une présidence  à vie à Alpha Condé  et  hypothéquer l’avenir des Guinéens : « ce n’est pas un problème politique. C’est plutôt un problème sociétal. »  Plus loin, il estime : « nous  imposer la médiocrité des neuf ans de la gouvernance, correspond à enfoncer définitivement le pays dans les affres du sous-développement, de la misère et de la division. »

Ainsi, dit-il,  il est important pour les Guinéens  de continuer à prendre leurs responsabilités. « Ce que nous avons connu la fois dernière lors de la manifestation ne nous intimidera pas. Nous allons continuer à manifester parce que nous représentons la frange des Guinéens qui porte l’espoir de ce pays.»

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here