Général Ansoumane Camara Baffoé Directeur général de la police nationale de Guinée
Général Ansoumane Camara Baffoé Directeur général de la police nationale de Guinée

Rien ne va plus entre les 2048 policiers récemment formés à la police nationale en 2017 et le directeur général de ce département. À l’origine, la mutation parue dans les CMIS en date du jeudi 18 Avril 2019. Selon le Collectif des 2048 agents, le général Ansoumane Camara, Bafoé aurait violé le statut spécial de la police nationale en république de Guinee. Ces agents récemment affectés indique que le titre 3, de l’article 51, alinéa 5 et 6 stipule que:Est agent, tout titulaire du BAC, Est sous- officier, tout titulaire du BAC +2,Est officier, tout titulaire de la licence, Est commissaire de police, tout titulaire de maîtrise/ master. Ci- dessous, la déclaration des agents frondeurs… Bonne lecture!!.« Mon Général, Mon Général. Cette promotion était animée d’espoir et de conviction avec vous de changer l’image de notre police nationale. Mon Général cette promotion vous avait prie comme icône ; un homme de changement, un homme bâtisseur qui devrait être, la solution de cette noble institution, comme la gendarmerie nationale à l’occurrence du Général BALDE. Mon Général, vous accepterez vous de perdre les jeunes cadres mis à votre disposition pour faire rayonner la police à votre temps ? Mon Général entre les lois de la nation et les humeurs de certains qui vous entourent que préférez-vous? Mon Général, c’est vous qui avez plaidé auprès du Ministre de la sécurité et de la protection civile, afin de nous mettre à votre disposition pour que vous nous ameniez dans les CMIS pour une initiation en ordre serré, en maintien et rétablissement d’ordre, les cours sur les sentinelles, les cours sur les postes de police, les cours sur le montage et démontage d’armes, sur la déontologie et l’éthique de la police nationale pendant six ( 6 mois ) à nos propres frais, vous avez été entendus par vos frères d’arme sans aucune contrainte vos instructions. Pendant 6 mois, depuis le 25 Novembre 2018 jusqu’à la sortie des mutations le 18/04/2019 sans la levée de la quarantaine officielle, pouvez-vous acceptez que vos commandants des 7 CMIS fournissent tous ces effort pour ne rien ? Pouvez-vous acceptez de perdre les cadres que vous-même avez sollicité dans les commissariats pour relever le défi ?Pouvez-vous accepter de perdre tous ces cadres qui ont bénéficié des compétences supplémentaires dans les différentes CMIS au profit du non-respect du statut spécial signé par le Président de la République encore en exercice de ses fonctions.Mon Général, tous les domaines de compétence de la Police se retrouve à la Gendarmerie aujourd’hui suite au leadership du Général BALDE, nous avions aussi pensé de la même chose, avec vous de restaurer à la police nationale toutes ces attributions. Tous les cadres qui étaient dans les centres de formation ont cru que vous étiez pour eux, leur solution par rapport au différente réforme annoncée par le Président de la République pour que cette police soit la vitrine de notre chère nation qu’on a bien voulu servir avec honneur et patriotisme. Ce projet de réforme qui est l’un des projets phares de Son Excellence Professeur Alpha CONDE Chef de l’Etat. Alors Mon Général, le statut spécial de la Police qui doit être appliqué sur tous les fonctionnaires de la police y compris les personnes commissionnées dans son article 1 ; 2 ; 4 et 5 dont nous vous renvoyons à lire ces paragraphes. Mon Général, l’histoire retiendra de vous le refus de 2048 cadres formés dans les CMIS qui ont bien voulu servir la nation avec loyauté et patriotisme qui se voient aujourd’hui contraints de quitter ce département. Mon Général, retenez une seule chose que nos vies ne se limiteront pas dans cette police ; car aujourd’hui vous êtes entrain de sacrificier 2048 jeunes cadres. Nous quittons ce département avec beaucoup d’amertume, mais nous allons assumer de notre départ. 

Déclaration du collectif « .

Comments

comments

2 COMMENTS

  1. Jusqu’à hiers 8 Mai j’avais l’espoir de voir une nouvelle Guinée avec la reforme à la police nationale, mais non mon Général au lieu de ns encourager avec une formation digne de nom il solicite notre départ en sachant vraiment tout ce que ns avions appris dans les CMIS en 6mois avec endurance c’est vraie dans son interview il ns considère comme des civils Mais mon général nous ne sommes plus comparables aux autres civils guinéens car ns avons appris le maniement d’arme Alors svp mon Général veillez voir le President de la Republique les bailleurs de fond d’ici ou d’ailleurs mais pardon sponsorisez cette promotion de 2017 car vs savez bien que moi elle englobe des cadres qui sont prêtes pour cette police Mon Général ns avons besoins d’être former pour servir wassalam…

    • Jusqu’à hiers 8 Mai j’avais l’espoir de voir une nouvelle Guinée avec la reforme à la police nationale, mais non mon Général au lieu de ns encourager avec une formation digne de nom il solicite notre départ en sachant vraiment tout ce que ns avions appris dans les CMIS en 6mois avec endurance c’est vraie dans son interview il ns considère comme des civils Mais mon général nous ne sommes plus comparables aux autres civils guinéens car ns avons appris le maniement d’arme Alors svp mon Général veillez voir le President de la Republique les bailleurs de fond d’ici ou d’ailleurs mais pardon sponsorisez cette promotion de 2017 car vs savez bien que moi elle englobe des cadres qui sont prêtes pour cette police Mon Général ns avons besoins d’être former pour servir wassalam…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here