Dans la journée d’hier, vendredi 25 janvier 2019, des violences ont été enregistrées dans la commune rurale de Kintinian, préfecture de Siguiri, dans la région de la Haute Guinée. C’est  la mise en place du bureau de la Direction Sous-préfectorale de la Jeunesse (DSPJ) qui a opposé les partisans du pouvoir à ceux des indépendants qui dirigent actuellement la mairie de la commune rurale. Deux groupes de jeunes de la commune rurale de Kintinian sont en conflit ouvert en rapport avec la mise en place de la structure locale de la jeunesse. Cette opposition est liée à la victoire d’un candidat indépendant lors des communales du 04 février 2018, au détriment du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir en Guinée. Selon des informations confiées à nos confrères de Guineematin.com, l’actuel bureau de la DSPJ serait soutenu par le parti au pouvoir, alors que le second groupe est constitué de jeunes favorables aux indépendants qui occupent la mairie actuellement.

L’actuel bureau de la DSPJ accuse l’autre camp de l’avoir agressé. Selon Mamadou 2 Camara, vice-président de la DSPJ, « ils avaient fermé une première fois notre bureau. Le préfet a fait une lettre circulaire en demandant aux jeunes de rester calme. Ce matin, nous étions au bureau quand ils sont venus nous trouver. Ils étaient armés de couteaux et de machettes et nous ont demandé de déguerpir. Ils ont commencé à nous frapper à coups de couteaux et de machettes. Sept (7) jeunes ont été grièvement blessés au couteau ».

Cette version des faits a été aussitôt rejetée par l’autre camp. N’Fally Camara, porte-parole des jeunes, accuse l’actuel bureau d’être entretenu par le parti au pouvoir. « Ils sont soutenus par le RPG. On leur avait demandé de fermer le bureau jusqu’à l’installation d’un bureau consensuel. Ils sont venus rouvrir le bureau. Ce matin, nous sommes poliment venus leur demander de fermer le bureau. Mais, ils avaient recruté des mercenaires à Doko et à Siguiri. Ceux-ci ont commencé à nous lapider. C’est ainsi que l’affrontement a eu lieu. Deux de nos jeunes ont été blessés », a-t-il expliqué.

A rappeler que les blessés ont été admis à l’hôpital préfectoral de Siguiri pour des soins.

Source : guineematin

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here