Le Consortium SMB-Winning et la Compagnie de Bauxite de Guinée (CBG) ont signé le samedi 20 juillet au Ministère des Mines et de la Géologie un protocole d’accord concernant la traversée du chemin de fer construit par le Consortium SMB-Winning dans le cadre du projet Boffa-Boké sur une partie de la concession de la CBG. La signature s’est déroulée en présence de M. Wazni, président du Conseil d’Administration de la SMB, M. Traoré, Directeur Général de la CBG, M. Nimaga, Sécretaire Général du Ministère des Mines et de la Géologie, M. Sylla, Conseiller Économique du Ministre des Mines et de la Géologie, et M. Sidibé, Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement et des Eaux et Forêts.

Le Projet Boffa-Boké consiste en la construction d’une ligne de chemin de fer de 135 kilomètres dans un corridor s’étendant de la région de Boffa à la région de Boké, la production et l’exploitation industrielle de ressources de bauxite dans les nouvelles zones minières de Santou II et de Houda, et la construction et l’exploitation d’une raffinerie d’alumine dans la zone économique spéciale de Boké. L’investissement total consenti pour l’intégralité du projet par le Consortium est estimé à 3 milliards de dollars US.

Dans le cadre de la construction de la ligne de chemin de fer, environ 11 kilomètres du tracé doivent passer par une concession de la CBG. Après avoir obtenu l’accord de l’État, le Consortium a tenu à s’assurer de la bonne implémentation de cette nouvelle infrastructure à travers un protocole d’accord avec la CBG. Toutes les parties prenantes se sont accordées sur la nécessité de réaliser la construction de cette infrastructure dans le respect des normes environnementales et sociales internationales et notamment celles appliquées par la SFI.

« Pour une telle infrastructure, nous tenons à nous assurer que nous effectuons une démarche respectueuse du droit, des communautés, de l’environnement tout au long de la construction et de la future exploitation du chemin de fer, déclare Fadi Wazni, Président du Conseil d’Administration de la SMB. La signature de ce protocole d’accord avec mon confrère de la CBG témoigne de la volonté du Consortium de mener dans les meilleures conditions l’ensemble de ses projets en bonne entente avec ses partenaires. C’est une étape importante de notre développement en Guinée, qui démontre notre volonté de toujours coopérer avec toutes les parties prenantes. »

À propos du Consortium SMB-Winning

Fondé en 2014, le consortium SMB-Winning regroupe trois partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; UMS, une société de transport et de logistique présente en Guinée depuis 25ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium, forte de 160 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de dollars US. L’État de Guinée, partenaire et membre du consortium, est actionnaire à hauteur de 10%. Depuis sa création, SMB-Winning a investi plus de 1.5 milliard de dollars US dans ses activités extractives dans la région de Boké. Le consortium, qui emploie directement plus de 9000 personnes a également construit et gère deux terminaux fluviaux.

Pour plus d’informations, visitez smb-guinee.com

À propos de la Compagnie des bauxites de Guinée

Fondée en 1963, la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG) est l’entreprise guinéenne historique du secteur minier exploitant d’importants gisements de bauxite à Sangarédi, dans la région de Boké. Elle est détenue à 51% par un consortium regroupant Rio Tinto, Alcan, Alcoa et Dadco et à 49% par l’État guinéen. En 2018, la CBG a produit 15 millions de tonnes.

Pour plus d’informations, visitez cbg-guinee.com

GUINEENEWS

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here