Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

SIG-Madina: manifs pour demander le départ de tous les boutiquiers de la zone

Plusieurs habitants de la SIG-Madina (fief du pouvoir) étaient dans la rue ce jeudi, 18 mars 2021. Il était question pour eux d’exprimer leur mécontentement face à ce qu’ils qualifient d’injustice dans l’opération de déguerpissement des emprises de la route entamée par le gouvernement guinéen. Munis de pancartes, les manifestants scandaient : ‘’à bas les boutiques, à bas les boutiques “

Selon nos informations, ces concessionnaires demandent le départ de toutes les boutiques de leur quartier, notamment les vendeurs de pièces détachées, c’est pour éviter le même sort qu’a connu la famille Léno qui s’est vu déguerpir par un de ses locataires mécontent de la démolition de sa boutique.

« Ils ont demandé aux boutiquiers, ils ont refusé de sortir soi-disant qu’ils sont liés au régime. On se demande quel régime ? Parce que le président-là a été élu par toutes les ethnies confondues. Les gens-là sont en train de construire, le gars se réclame victorieux. La veille, il vient dire à haute et intelligible voix que le président lui a donné l’ordre de démolir le bâtiment. Il dit ça à tout le monde. Et le lendemain c’est ce qui fut fait. Et puis ce ne sont pas des natifs de la Sig. Ce sont des boutiquiers qui viennent envahir la cité.  Donc nous manifestons contre cette injustice », déclare un manifestant.

Face à cette ‘’injustice’’ qu’ils dénoncent, ces manifestants exigent le respect strict de la décision du gouvernement. « A défaut, restaurer toutes les maisons démolies à travers le pays », lance un autre manifestant, visiblement très en colère.

« Des maison sont gâtées.  A cause d’un seul, Aly One, comment on peut détruire toute une maison ? Et il se tape la poitrine.  Si on doit accepter pour Aly One, alors que l’on restaure tous les bâtiments de la Guinée.  Parce qu’il y a des cas sociaux qui sont plus pathétiques que ça à Sangoya », fulmine-t-il.

Toutes nos tentatives d’avoir la version du mis en cause sont restées vaines.

Libreopinionguinee Avec Mediaguinee

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.