Sidya Touré à l’UFDG: «Je n’ai pas créé mon parti pour soutenir Cellou Dalein»

0

Depuis son départ de l’opposition Républicaine, le président de l’Union des forces Républicaines fait l’objet de critiques de la part de certains de ses collègues de l’opposition. Plusieurs acteurs politiques notamment les partisans de Cellou Dalein Diallo l’accusent même de trahison.

Du coup, ses relations avec le chef de fil de l’opposition se sont fortement dégradées. Les deux hommes ne partagent plus les mêmes visions politiques depuis les dernières élections législatives. Le rapprochement entre le président Alpha Condé et Sidya Touré en sa qualité de haut représentant du chef de l’Etat a élargit le fossé entre les ex-alliés .

Invité ce jeudi 25 janvier sur la radio Chérie FM, le président de l’UFR a tenu à mettre les points sur les i à l’intention des militants et sympathisants de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

«Il faut qu’on arrête de raconter un peu de n’importe quoi, l’opposition Républicaine est un groupe de gens qui sont opposés au système, qui se sont réunis quelques parts sous la houlette de l’UFDG. Je l’ai dis tantôt sur une radio, je ne m’excite pas facilement, mais je trouve que ce débat stérile a trop duré. Moi j’ai recruté Cellou comme ministre, je l’ai formé et quand il s’est agit d’aller aux élections présidentielles, j’ai abandonné des gens que je connais depuis 30 ans pour m’aligner derrière lui pendant 5 ans. Nous avons fait le 2ème tour, les législatives et nous avons tout perdu. Depuis, on a pas eu d’autres perspectives que de dire soutenons le candidat de l’UFDG. je n’ai pas créé mon parti pour soutenir le candidat de l’UFDG, il faut qu’on se parle clairement. A partir du moment où en tant que leader politique national je n’ai pas de perspectives dans ce groupe que représentait l’UFDG, que de suivre le candidat de l’UFDG, je suis désolé pour ceux qui parlent de gauche à droite, ça ne m’intéresse plus, je ne suis pas de ceux là, et je dois dire que depuis que nous sommes parti, il n’a qu’à me citer quels sont les partis qui représentent quelque chose en Guinée qui sont encore la-bas. Donc arrêter d’ergoter sur des choses qui n’ont rien à avoir avec la conviction politique. »

Dans une interview à la radio Espace, le président de l’UFDG s’etait exprimé sur ses relations très tendues avec le président de l’UFR. A la question de savoir ce qu’il pensait de son ex-allié, Cellou Dalein avait affirmé qu’il est très difficile de collaborer avec Sidya Touré.

Ledevoir

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici