Depuis sa nomination au poste de 2ème vice-gouverneur de la banque centrale de la République de Guinée au mois de novembre 2017, le poste du député uninominal de Kaloum au compte de l’UFR est toujours vacant à l’assemblée nationale. Le parti n’a toujours pas désigné un suppléant à Baidy Aribot. Et pour cause, celui qui a été officiellement élu sur la liste a été exclu de l’Union des Forces Républicaines qui l’accuse de militer pour un autre parti politique.

Ce dernier ne compte néanmoins pas se laisser faire. Intervenant ce vendredi 05 janvier 2018 dans les GG, Cheick Chérif Touré c’est son nom, accuse Baidy Aribot d’avoir vendu l’UFR au président de la République pour 40 milliards de francs guinéens.

«Je sais qu’ils ont négocié avec le pouvoir, Baidy a préféré quitter l’assemblée nationale à cause de l’argent qu’il gagne à la banque centrale. Je suis au courant de tout, il a vendu l’UFR au professeur Alpha Condé à 40 milliards, même vous les journalistes vous êtes au courant. »

Cheick Chérif Touré dénonce des manœuvres des responsables du parti visant à l’évincer. Il accuse surtout Baidy Aribot et le président du groupe parlementaire des Républicains l’honorable Ibrahim Deen Touré d’être derrière ce complot qui vise à mettre à sa place l’actuel vice-président de la délégation spéciale de Kaloum.

Cheick Touré ne compte pas baiser les bras, il met en garde le parti contre toutes tentatives et promet de faire recours à des juridictions compétentes pour être rétablit dans ses droits en cas de décision contraire à la loi. A préciser que toutes ses tentatives pour mettre la pression sur le parti sont restées pour le moment vaines.

En tout le cas, c’est ce que révèle Cheick Chérif Touré, suppléant de l’UFR dans la commune de Kaloum lors des élections législatives de septembre 2013. M. Touré qui a esté en justice l’Union des forces républicaines (UFR) revendique sa suppléance à l’assemblée nationale. Ce vendredi matin dans l’émission les Grandes Gueules de nos confrères d’Espace, il a justifié son droit de remplacer Baidy Aribot au parlement malgré sa distance ces dernières années avec le parti de Sidya Touré.

A l’en croire, l’avant dernier code électoral stipulait qu’un député et son suppléant sont élus ensemble. Pour ceux qui l’accusent d’avoir quitté l’UFR au profit du parti au pouvoir, Cheick Chérif Touré assure que Sidya Touré a quitté l’opposition à cause d’un deal qu’il a négocié avec Alpha Condé. Il révèle que c’est pour cela que Mouvement Tout sauf Alpha (TSA) a disparu. Le TSA de Baidy Aribot a été vendu à 40 milliards de francs guinéens, a-t-il dit.

“Vous pensez que le Pr. Alpha Condé peut nommer quelqu’un vice-gouverneur au hasard ou bien au [poste] Haut représentant sans attribution. C’est une honte parce que c’est le fruit d’une négociation. Ils sont tous dans la poche du Président de la République“, déplore le dissident de l’UFR.

Sous de menace à peine voilée, Cheick Chérif Touré affirme se remettre à la justice pour dit-il être rétabli dans ses droits. Il dit avoir saisi la Cour constitutionnelle pour un arbitrage. “Aujourd’hui toute la population de Kaloum dit que Kaloum en tant commune mère ne peut pas resté sans avoir un député uninominal qui peut défendre ses intérêts. Il y a eu de la volonté de faire des marches, j’ai dit non par respect au premier magistrat du pays. Il a y a la Cour constitutionnelle qui est l’instance arbitrale des contentieux électoraux. Je suis légaliste“, conclut-t-il.

En 2012, Baidy Aribot alors fervent opposant au régime d’Alpha Condé a fondé le Mouvement Tout sauf Alpha (TSA) pour contrer sa réélections à la présidentielle de 2015. La structure avait mené plusieurs activités politiques et avait ouvert des antennes à Conakry et à l’intérieur du pays. Mais, au lendemain de la présidentielle suivi du rapprochement de son parti avec Alpha Condé, le TSA a disparu des radars. A l’époque certains membres de l’UFDG avaient dit avec ironie qu’après le Tout sauf Alpha, Baidy Aribot a rejoint le mouvement Tout pour Alpha.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here