C’est une information Nouvelledeguinée. Selon le site guinéen d’informations générales, l’ancien président de la transition le général Sékouba Konaté a démenti, depuis Bruxelles, avoir une rencontre avec l’ancien chef de la junte Moussa Dadis Camara, en exil à Ouagadougou depuis l’attentat qui l’a visé en décembre 2009.

« Je tiens à préciser que j’ai des chats à fouetter que d’aller rencontrer à Ouaga Paul ou Pierre. Mon agenda, très chargé, ne prévoit pas ce genre de rencontre. Je suis très occupé par les temps qui courent. Je n’ai rien à foutre à Ouaga avec un individu qui se trouve dans le viseur de la Cour Pénale Internationale », réagit celui que l’opinion surnomme El Tigre, cité par Nouvelledeguinée.

« J’ai toujours dit à mes proches de ne pas répondre à ses messages (NDLR : Dadis ) sur Messenger ou les réseaux sociaux. C’est un de ses parents et ma sœur, Mame Konaté (NDLR : épouse de Ibro Diabaté), qui communiquent avec lui (NDLR : Dadis). Je n’ai jamais prévu d’aller au Burkina pour rencontrer quelqu’un. C’est faux », vitupère l’ancien président de la transition.

« Actuellement, j’ai d’autres chats à fouetter que de verser dans une polémique stérile et contre-productive », ajoute l’ex-numéro 3 de la junte. Et d’enfoncer le clou : « s’il (NDLR : Dadis ) continue son arrogance, je vais faire activer sa venue à la Cour Pénale Internationale. Il (Ndlr : Dadis) me connaît. Je suis un homme de parole. Je lui avais promis le pouvoir. J’ai tenu parole en lui donnant le pouvoir. Il me connait ».

Présentement en Belgique où il a un agenda au siège de l’Union Européenne, le général Konaté, si l’on en croit le quotidien, serait attendu à Lagos et Pretoria dans les à venir.

Mohamed Cissé

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here